Vivre l’été en compagnie de Marie, la Mère de Dieu

lundi 18 juillet 2016
par  Guy MARZIN (abbé)
popularité : 2%

Durant les mois d’été nous aurons l’occasion de faire mémoire de la Vierge Marie, à l’occasion de la solennité de l’Assomption, le 15 août, d’abord ; mais aussi à l’occasion des pardons dans les chapelles dédiées au culte de la Mère de Dieu : Notre-Dame de la Garde et Notre-Dame de la Ronce à St-Quay, Notre-Dame de la Cour à Lantic, Notre-Dame d’Espérance à Etables, Notre-Dame de Bon voyage à Binic, Notre-Dame du Roha à Plourhan …

Le Concile Vatican II qui s’est déroulé de 1962 à 1965, nous a rappelé que Marie doit être « saluée comme un membre de l’Église. Marie est un modèle exemplaire pour l’Église dans la foi et la charité … » (LG 53)

Comment suivre Marie ?

Je ne pense pas que c’est en construisant des statues géantes en son honneur que nous nous rapprocherons d’elle ; ou en lui offrant des objets en or et des perles précieuses !
Non, je pense que nous serons un « Église Mariale », une Église qui a pour modèle la Vierge Marie, en vivant l’Évangile comme elle.

Regardons le témoignage de Marie dans les Évangiles – je vous invite à lire les textes dans votre bible - et mettons nos pas dans les siens.

  • Comme Marie à l’Annonciation (Luc 1,26-38), nous sommes invités à être des chrétiens ouverts aux appels de Dieu dans nos vies. En écoutant et méditant la parole de Dieu. En accueillant l’Évangile comme une semence de vie en nous. « Que tout se passe selon ta Parole ! » A l’Annonciation, Marie a questionné l’Ange Gabriel : « Comment cela va-t-il se faire ? » Elle n’avait pas de réponses toutes faites, Marie. Elle nous invite à la patience. Elle nous invite à accepter le questionnement des gens qui doutent et qui cherchent un sens à leur vie, à accepter les questions sur la foi chrétienne.
  • Comme Marie à la Visitation (Luc 1, 39-45), nous sommes invités à aller à la rencontre des autres, à faire le déplacement, le premier pas. « Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. » Marie nous invite à sortir de chez nous pour rencontrer les autres ; elle nous invite à sortir de nos églises et de nos sacristies pour rencontrer le monde qui nous entoure.
  • Comme Marie qui chante le Magnificat (Luc 1, 46-55), nous sommes invités à partager la joie de rencontrer les autres, la joie de croire, la joie de vivre en communauté chrétienne. Soyons comme Marie des témoins joyeux de la foi. « Le Seigneur a fait pour moi des merveilles, Saint est son Nom ! » Sommes-nous des témoins heureux de croire en Jésus Christ ?
  • Comme Marie invitée à Cana (Jean 2, 1-11), nous sommes invités à partager les moments de joie des autres. Nous sommes invités à être là, avec eux et pour eux. Aux Noces de Cana, Marie parle peu, elle écoute beaucoup, attentive aux besoins des gens. Elle oriente les préoccupations vers l’essentiel, vers le Christ !
  • Comme Marie au pied de la Croix (Jean 19, 25-27), le vendredi saint, avec St Jean, nous sommes invités à être là, proches de ceux qui souffrent, de ceux qui rencontrent des difficultés dans leur vie. Etre là aussi quand le deuil frappe une famille. Être là dans l’espérance de la résurrection avec le Christ.
  • Comme Marie au Cénacle (Actes 1, 12-14) dans l’attente de l’Esprit Saint, nous sommes invités à nous animer par la force de l’Esprit. Nous sommes invités à vivre en Église, unis les uns aux autres par la même foi, par l’espérance et la charité. Le souffle de l’Esprit n’a pas renfermé Marie et les apôtres au Cénacle ; il les a poussés vers l’extérieur, vers les périphéries comme dit le pape François, pour témoigner en parole et en acte de l’Évangile.

Nous sommes invités à être une Église qui vit l’Évangile à la manière de Marie.

« Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi,
ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu. »

Bon été à tous.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF