L’Evangile du dimanche 14 août 2016

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

20e dimanche du T.O.
Jér. 38,4-6.8-10. / Ps 40(39),2.3.4.18. / Heb. 12,1-4. / Lc 12,49-53.

Jésus annonce un temps de crise. Il est donc venu apporter le feu qui éprouve : « Passe-moi au feu du creuset… Tu n’y trouveras que l’or précieux qui est dans mon cœur ». Nous voilà appelés à nous délester de tout ce qui nous alourdit pour traverser l’épreuve avec endurance (Heb.12), les yeux fixés sur Jésus, sans se laisser submerger par le découragement ou la démission (Jér.38). La puissance de la vie de Dieu passera dans le tissu de nos relations humaines, à commencer par la famille. Jésus nous indique qu’à partir du moment où sa parole est entrée dans la famille, elle crée une déstabilisation. Il vient couper nos liens de parenté quand ils nous ligotent, rompre les relations possessives, exclusives, les mélanges inextricables. Il maintient l’espace ouvert, la capacité de distance qui est la condition de l’amour. Sa parole vise la violence qui menace toute famille où l’on veut ne faire plus qu’un, refusant que l’enfant s’en aille ou se différencie.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,49-53

Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ;
ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF