L’Evangile du dimanche 28 août 2016

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

22e dimanche du T.O.
Sirac 3,17-18.20.28-29. / Ps 68(67),4-5.6-7.10-11. / Heb. 12,18-19.22-24. / Lc 14,1.7-14.
Siracide nous révèle un conflit d’objectifs : la course à la fortune, aux premières places, et la sagesse de la folie de Dieu. L’auteur invite à opter pour l’humilité car elle permet d’entrer dans une relation juste avec le Seigneur alors que l’orgueil nous laisse à l’extérieur. L’idéal du sage c’est une oreille qui écoute, dit Ben Sirac. L’humilité traverse aussi Heb. 12. Dans notre vie de foi, nous n’avons pas à rechercher ou attendre de Dieu des interventions extraordinaires, mais tout simplement vivre le moment présent en restant soucieux de porter sur le quotidien un regard qui transfigure. Ce qui peut engendrer un nouveau ‘vivre ensemble’.
C’est aussi à l’humilité que Jésus nous appelle en choisissant la dernière place, celle du service. Il renverse ainsi les règles mondaines comme Dieu renverse les puissants et relève les humbles. Changer de regard, pour ne plus évaluer selon le rang social, la puissance de l’avoir, du savoir ou du pouvoir, mais en adoptant les vues du Royaume. Mon ami, monte plus haut ! Le Christ veut nous voir imiter la générosité du Père.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,1.7-14

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et ces derniers l’observaient.
Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit :
« Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. »
Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour.
Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF