Questions à … un directeur de collège

David Hersin, nouveau directeur du Collège St Pierre

lundi 21 novembre 2016
par  Patrick BEGOS
popularité : 1%

Depuis la rentrée scolaire, David Hersin, dirige le Collège St Pierre de Plérin. Il a pour mission de piloter le quotidien des 275 élèves et des 23 enseignants de l’établissement. Une fonction très dense où l’on ne s’ennuie pas.

 David, pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 43 ans, je suis marié et père de 4 enfants. Je suis originaire d’Amiens où j’ai exercé durant 20 ans comme professeur de maths. En 2012, il m’a été proposé un poste d’adjoint de direction. J’étais bien impliqué dans l’établissement et j’ai accepté ce poste. Je n’avais pas de décharge horaire et j’ai dû associer un temps complet de professeur avec le poste d’adjoint. J’ai pu découvrir dans ma nouvelle fonction une autre signification du service que je pouvais rendre à l’organisation qui m’avait fait confiance. J’ai entamé des formations de discernement pour approfondir ce sentiment qui commençait à m’envahir : comment donner du sens à mon implication. J’ai alors demandé à mon Directeur Diocésain une formation de Chef d’Établissement.
Le diocèse d’Amiens a peu d’établissements scolaires catholiques et donc peu d’opportunités de postes. Ce qui m’a amené à postuler dans d’autres établissements catholiques, en France. J’ai ainsi pris contact avec la Direction de l’enseignement catholique des Côtes d’Armor qui m’a engagé pour le poste de chef d’établissement du collège St Pierre de Plérin. Durant l’été, ma famille m’a suivi à Plérin où j’habite.

 Pouvez-vous nous décrire le collège St Pierre ?

Le collège St Pierre est implanté à Plérin depuis 11 ans, dans la zone de la Prunelle. L’implantation est récente et le collège n’a pas « d’histoire » comme peuvent l’avoir d’autres établissements plus anciens. Nous avons 11 classes de la 6e à la 3e avec 275 élèves, principalement originaires de Plérin et de Pordic.
Le collège est intégré dans le Groupe Armor qui comprend 5 autres établissements de St Brieuc (collège et lycée St Pierre de St Brieuc, Ste Marie, St Michel, St Yves) qui ont choisi de mutualiser les services techniques, l’informatique, la restauration et les grosses dépenses avec une seule OGEC. Compte tenu de la taille (de 1 800 à 2 000 élèves), cette situation offre du confort, de la sécurité mais elle entraîne aussi des délais de décision plus longs. Pour le moment, j’observe et j’apprends le fonctionnement de cet ensemble.

 Pour vous, quelles sont les différences entre un collège catholique et un collège public ?

Le collège catholique porte un projet pastoral sur lequel s’appuient le projet d’établissement, le projet pédagogique, … Le projet pastoral du collège St Pierre doit être rénové et nous allons durant cette année scolaire travailler un projet d’ensemble avec les professeurs, le curé de la paroisse et les services diocésains. Pour la prochaine rentrée scolaire 2017, nous mettrons en place une heure de culture religieuse par semaine ou une semaine sur deux pour les élèves de 6e et de 5e. Un appel aux bonnes volontés sera lancé. Si l’expérience est concluante et si le nombre de bénévoles le permet, nous l’étendrons ensuite aux classes de 3e et de 4e.
Pour l’année scolaire en cours, ce qui nous différenciera du collège public, ce sont les temps forts. Les classes de 3e participeront à une traversée de la baie et feront ainsi le lien entre la notion de passage et la fraternité. Les lycéens de 1re qui sont allés au pèlerinage de Lourdes avec les malades viendront également témoigner de ce qu’ils ont vécu. Les élèves de 4e visiteront l’Abbaye de Timadeuc dans le Morbihan et vivront quelques instants au contact des moines. Ceux de 5e feront des marches vers les chapelles de la paroisse où ils célébreront le Carême. Ils bénéficieront aussi de l’intervention du C.L.E.R. sur le thème de la vie affective et sexuelle. Quant aux élèves de 6e, ils réfléchiront à l’Avent avec le Père Roland.
Tout le collège fêtera la St Yves, le 19 mai, en récoltant des fonds pour « Action contre la Faim ». Nous avons aussi un projet de partenariat avec le Collège de la Sagesse de Beyrouth au Liban.

 Comment vivez-vous au quotidien la fonction de directeur ?

J’ai été très bien accueilli au Collège St Pierre. C’est mon premier poste de directeur et la fonction est très dense. Je ne connaissais ni le département des Côtes d’Armor ni le diocèse. Il m’a fallu prendre mes marques, connaître les réseaux, les personnes, les ressources, …
Après un temps d’adaptation, je vais maintenant m’attacher à donner de la dimension au projet pastoral. La fonction de directeur est très variée avec les tâches administratives, la coordination pédagogique, le suivi des projets et des voyages, l’organisation des réunions de parents, les relations avec l’APEL, l’OGEC, les autres chefs d’établissement… on ne s’ennuie pas. Il y a toujours des projets à mettre en route ou à suivre. Le directeur doit être en relation avec tout le monde, élèves, professeurs, parents et veiller à ce que tous s’entraident et travaillent avec un même objectif. Même s’il rencontre beaucoup de monde, un chef établissement est parfois seul dans ses décisions.

 Quels sont les liens avec les autres écoles de la paroisse ?

Nous avons des liens privilégiés avec les trois écoles primaires catholiques Notre Dame et Jean Leuduger de Plérin et Ste Anne de Pordic. Nous organisons des journées d’intégration avant la Toussaint pour que les élèves de CM2 de ces écoles puissent mieux connaître le collège. Nos élèves de 6e iront également témoigner dans les écoles primaires avant Noël.
Ceci est d’autant plus important que la réforme des collèges prévoit que le cycle 3 qui comprend le CM1, le CM2 et la 6e, nécessite une progression des savoirs sur 3 ans. Les enseignants des écoles primaires et du collège doivent donc se rencontrer régulièrement. Ils participent à des formations communes.

Au delà de la transmission du savoir, les professeurs éduquent les enfants au « mieux vivre ensemble »
Au delà de la transmission du savoir, les professeurs éduquent les enfants au « mieux vivre ensemble »

 Quelle est la place des parents au collège ?

Les parents élisent les délégués qui participent au conseil des délégués. Deux d’entre eux participeront au Conseil d’établissement qui va réécrire le projet d’établissement. Le projet éducatif et le projet d’établissement sont deux éléments de référence qui doivent guider l’action des membres de la communauté éducative. Notre souhait est que les parents puissent prendre plus de place et apporter encore plus d’idées. Ils ont un rôle important dans la bonne marche du collège et pas uniquement un rôle de juge. Des lettres d’information leur sont régulièrement adressées.

 Quels sont les projets pour l’année ?

Le Collège St Pierre de Plérin doit rester un établissement à taille humaine, soit autour de 300 élèves. L’année sera consacrée à la rédaction du projet pastoral et du projet d’établissement. Notre objectif est bien entendu de conserver de bonnes relations avec les autres écoles catholiques du secteur et grâce à une synergie parents-professeurs d’avancer tous ensemble dans l’intérêt des enfants.
Les projets de voyages sont nombreux permettant aux élèves d’aller à la rencontre d’autrui : Paris, Londres, Rome, Strasbourg, l’échange avec un établissement allemand …Nous sommes aussi partenaires dans l’opération Sénégazelles. Sept femmes, parents d’élèves, participeront à cette course. Elles vont parcourir de 8 à 12 km par jour au Sénégal en apportant des fournitures scolaires. La collecte des fournitures aura lieu avant Noël. Avant de partir, ces femmes viendront au collège parler de leur projet. Et à leur retour, elles expliqueront leur périple par des photos. Nous prévoyons une bourse aux livres en janvier-février pour faire face aux frais de transport.

Vivre ensemble au collège
Bien vivre ensemble au collège, c’est d’abord, en tant que professeur ou élève, être heureux de passer la porte de l’établissement, tous les matins. Nous essayons de prévoir des temps de convivialité avec les enfants pour casser la routine pédagogique. On s’est retrouvés par exemple avec les élèves pour une ballade sur l’île de Bréhat, début septembre. Durant la pause de midi, nous organisons des ateliers (mosaïque, jeux de société, comité de lecture, tennis de table, radio,…) pour créer des liens entre enfants et entre professeurs et élèves. Un professeur ne transmet plus simplement un savoir, il doit éduquer les enfants au « mieux vivre ensemble » dans un climat de fraternité.
Bien vivre ensemble, c’est aussi soutenir les jeunes qui ont quelques difficultés, en dédoublant les groupes, en aidant au travail personnalisé. Le collège a l’ambition de remplir au mieux sa mission de formation des jeunes dans un monde qui bouge et évolue en permanence.

Voir le site : Groupe scolaire d’armor - Saint Pierre Plérin

Commentaires

David Hersin, nouveau directeur du Collège St Pierre
lundi 19 décembre 2016 à 19h34 - par  Valentine St Martin

Bonjour M. Hersin !
Vous manquez à St Martin !
Nous espérons que tout ce passe bien pour vous en Bretagne.
Nous sommes heureuses d’avoir trouvé un moyen de communiquer avec vous.
Nous vous souhaitons de bonnes vacances ainsi que de joyeuses fêtes.

Nous attendons votre réponse.

Valentine L et Julie H de St Martin.

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF