Homélie du dimanche 6 novembre 2016

32e Dimanche du temps ordinaire : « C », à Binic.
par  Guy MARZIN (abbé)
popularité : 1%

Évangile : Luc 20,27-38

La foi en la résurrection est au cœur du texte d’évangile que nous venons d’entendre. Elle en est même l’élément central.
5 fois le mot résurrection dans le texte !
Déjà, la première lecture, tirée du second livre des Martyrs d’Israël, nous montrait que la foi en la résurrection existait avant la venue de Jésus.
Ce texte nous rapportait le martyr de 7 frères et leur mère, au cours d’une persécution en Judée, vers l’an 16O avant Jésus Christ. L’un des frères, avant d’être mis à mort à cause de sa foi, affirme : « Mieux vaut mourir par la main des hommes quand on attend la résurrection promise par Dieu. » (2e livre des Martyrs d’Israël 7, 1..14)
Mais l’Évangile que je viens de lire nous montre qu’à l’époque de Jésus il y avait des gens qui ne croyaient pas à la résurrection : « Des Sadducéens – ceux qui soutiennent qu’il n’y a pas de résurrection- s’approchèrent de Jésus » dit le texte.
Aujourd’hui aussi il y a des hommes et des femmes qui ne croient pas à la résurrection !
Même des chrétiens ont du mal à comprendre cet article de la foi.
Autour de nous il y a aussi des personnes qui croient en la réincarnation ! Quelle différence avec la résurrection ?
Les réponses de Jésus dans l’Évangile nous donnent un éclairage intéressant :

Pour Jésus, la résurrection opère une rupture avec le monde présent.
La résurrection des morts n’est pas le retour au passé, ou une simple prolongation de notre parcours terrestre. C’est différent de la réincarnation qui envisage pour l’homme de vivre une « seconde » chance, de revenir à la vie terrestre pour réussir sa vie…
Dans la foi chrétienne il n’est pas question d’un retour à la vie terrestre, mais d’une vie en Dieu, d’un passage de la mort à la résurrection. Au-delà de la mort, nous serons vivants en Dieu.
La réincarnation n’a donc rien à voir avec la résurrection.
Pour nous éclairer, le texte d’évangile de ce dimanche, nous raconte l’histoire de la femme aux 7 maris :
« A la résurrection, de qui sera-t-elle l’épouse, puisque les 7 l’ont eut pour femme ? » demandent les Sadducéens à Jésus.
Les gens qui ont posé cette question à Jésus avaient une vision très linéaire de la résurrection.
Comme si la vie dans le Royaume de Dieu était la continuité de la vie présente !
La résurrection c’est autre chose. « On ne se marie pas » dit Jésus dans l’évangile.
Jésus ne nous annonce pas que tout ce que nous avons sur terre sera garanti pour l’éternité, que nous retrouverons les mêmes gens dans la même apparence.. Non, la résurrection ce n’est pas ça !
N’allons pas imaginer que la foi en la résurrection est la poursuite de ce monde.
La vie en Dieu n’est pas au bout de nos rêves, à hauteur d’homme.
Il y a une rupture entre la vie actuelle et la vie de ressuscité.

Ressusciter, c’est entrer dans une autre vie, un monde nouveau, une recréation.
Ressusciter ce n’est pas se retrouver comme avant, c’est se retrouver ailleurs.
Ressusciter c’est renaître, c’est quitter une situation pour entrer dans une autre.
L’homme vivra éternellement dans une communion sans limite en Dieu et avec ses frères.
La mort pour le chrétien est un passage sur une autre rive, passage de cette terre à la terre promise, la terre de Dieu.

Mais la foi en la résurrection ne concerne pas uniquement la vie après notre mort.
Depuis le jour de notre baptême nous sommes déjà invités à entrer dans ce monde nouveau.
Ce monde nouveau est déjà une réalité pour tous ceux qui croient, vivent de l’Évangile durant leur vie. La résurrection est en germe dans le cœur des croyants, en cours de développement.
Croire en Jésus Christ, mort et ressuscité, nous permet de gouter, déjà, à cette vie nouvelle avec Dieu…

Puisse cette Eucharistie faire grandir en nous la foi en la résurrection de Jésus Christ.
Qu’elle nous aide à comprendre la puissance de transformation que Dieu a déposée en nous depuis notre baptême.
Qu’elle nous aide à croire que la mort est un passage qui nous mène à la vie avec Dieu.
Amen.


Documents joints

PDF - 172.3 ko

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF