L’Evangile du dimanche 20 novembre 2016

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 1%

Fête du Christ Roi de l’univers ; 2 S 5, 1-3 ; Col 1, 12-20 ; Lc 23, 35-43
Dieu a jugé bon qu’habite en lui toute plénitude. Jésus le Christ est au centre de la lettre de Paul aux chrétiens de Colosse. Homme- Dieu, il réconcilie tous les êtres dans sa paix. En lui le pardon de Dieu nous est donné. Par le don de sa vie, il abat tous les murs de haine. Dans le monde, des murs sont érigés encore et toujours entre les pays, en particulier les murs « anti-immigration ». Si le Christ a détruit la haine une fois pour toutes, tout reste encore à faire ; c’est par nous que continue l’avancée de la justice et de la paix, avec la force de l’Esprit.
L’évangile proposé aujourd’hui nous montre quelqu’un qui s’est ouvert au pardon de Dieu, au Calvaire. Tandis que les chefs religieux criaient à Jésus : « qu’il se sauve lui-même », un malfaiteur crucifié près de lui, murmura : « Souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume » ; quand Dieu se souvient, c’est pour intervenir en faveur de son peuple, pour le sauver, comme le montre le livre de l’Exode. Aujourd’hui, Jésus se souvient et, cet homme qui se tourne vers lui reçoit en partage le royaume. Laissons-nous nous réconcilier par le Christ afin de contribuer à notre tour à son œuvre de miséricorde. « Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du règne de Dieu déjà présent au milieu de nous » (pape François)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 23,35-43

En ce temps-là, on venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à observer. Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient : « Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! »
Les soldats aussi se moquaient de lui ; s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée,
en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »
Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. »
L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »
Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. »
Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. »
Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis.

Le Christ Roi


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF