L’Evangile du dimanche 11 décembre 2016

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

3è dimanche de l’Avent
Is 35,1-6.10. / Ps 146(145),7-10. / Jacques 5,7-10. / Mt 11,2-11.
Isaïe emploie des images-chocs pour annoncer le retour d’exil : la revivification du désert, couvert de fleurs ; celle des hommes, guéris de leurs maladies et de leurs infirmités. C’est le fruit de l’intervention salvatrice de Dieu dans l’histoire. Il annonce aussi la « revanche » de Dieu, c’est-à-dire de l’amour, au grand bénéfice de tous ceux qui se trouvent en état de manque et ceux qui se reconnaissent petits et conscients de leur manque de l’essentiel.
Entre le Messie justicier annoncé par Isaïe ou Jean, et Jésus, annonçant la Bonne Nouvelle en guérissant malades et infirmes, l’écart est grand. Jean se met alors à douter de l’identité de Jésus… qui l’invite, en citant les Ecritures à vérifier par lui-même. Jésus présente Jean comme le messager ultime venu préparer le jour du Seigneur. Après lui commence l’avènement du Royaume et son accomplissement. De fait : le loup ne côtoie pas l’agneau ; la paix ne règne pas. Cependant, nous ne sommes pas seuls sur la route mais en chemin avec le Christ pour advenir à notre pleine humanité, au cœur de ce que nous avons à vivre. Jean prépare en nous le chemin d’un exode : voici que maintenant va surgir une autre humanité, dans laquelle nous devrons renaître, habités parc le Christ.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,2-11

En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux,
lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez :
Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.
Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! »
Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ?
Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète.
C’est de lui qu’il est écrit : ‘Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi.’
Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Jardinier de Dieu


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF