Frères et sœurs, chers amis,

Edito du P. Loïc Le Quellec
lundi 28 février 2011
par  Loïc LE QUELLEC (abbé)
popularité : 2%


C’est avec beaucoup de joie que je commence ma nouvelle mission de curé de Plérin et de Pordic ! Cela fait plusieurs mois que je porte nos deux paroisses et notre communauté pastorale dans la prière. Un grand merci pour votre accueil à Pordic le dimanche 20 février. Ce fut une très belle célébration où nous étions nombreux, heureux de nous accueillir. Cette joie et cet accueil trouvent leur source dans le Christ qui nous rassemble et nous invite à prendre la route ensemble. Rendons grâce !

Qu’il me soit permis de remercier tout particulièrement et bien fraternellement au nom de tous et de chacun le Père Gérard Nicole. Les Paroisses de Plérin et de Pordic lui doivent beaucoup ces derniers mois. Au mois de septembre dernier, le Père Nicole disait souhaiter être Onésime (prénom qui signifie « utile » !). Nous savons qu’il l’a été ! Un grand merci à vous Père Gérard-Onésime ! Vous ne cesserez de nous être Onésime de l’autre côté du Gouët, nous en sommes certains ! Soyez toujours le bienvenu parmi nous !

Ces remerciements, je voudrais également les adresser à tous et à chacun ; à l’E.A.P. en particulier, et à tous ceux qui, ensemble dans la diversité des missions, ont assuré un service important dans l’accompagnement des familles en deuil, la catéchèse et combien d’autres services essentiels qu’il serait long de tous citer ici. Tous et chacun par votre mission, votre simple prière, votre compréhension que tout ne peut plus être « comme avant » vous avez contribué à l’essentiel : faire vivre nos deux paroisses.

Ensemble dans la diversité, tous et chacun. Voilà vécue concrètement cette belle image dont se sert Saint Paul pour parler de l’Église : « Comme nous avons plusieurs membres en un seul corps et que ces membres n’ont pas tous la même fonction, nous sommes un seul corps en Christ, étant tous membres les uns des autres chacun pour sa part » (Rm 12, 4-5). Autrement dit, ainsi que le même saint Paul le dit dans l’épître aux Ephésiens (2,19), à cause de notre baptême, parce que nous avons reçu l’unique Esprit, nous sommes « membres de la famille de Dieu »

Oui nous sommes membres de la famille de Dieu, engendrés par l’Esprit Saint qui nous pousse sans cesse et patiemment à purifier nos cœurs c’est-à-dire à quitter nos vieux ferments, nos égocentrismes et nos divisions pour chercher à décliner, comme le Christ, le verbe donner en termes d’abandon de soi et de pardon. C’est ainsi que frères et sœurs, en Eglise, nous cherchons à être frères et sœurs de tous les hommes. Notre famille ne vit pas pour elle-même. Notre Père est amour et il l’est vraiment. Son amour n’a pas de frontière. Il nous l’a dit et nous le redit sans cesse en Jésus Christ, sa Parole vivante. Ainsi, tout au long de l’histoire de notre humanité, Dieu nous a révélé combien l’homme est au centre de toutes ses préoccupations. Il nous invite à faire de même en mettant nos pas dans ceux du Christ.

Le 9 mars, jour du mercredi des Cendres s’ouvrira le Carême. Ensemble en famille, nous allons nous mettre en marche vers Pâques. Puisse ce temps de renouvellement de notre vie de prière et de charité, nous aider, en nous recentrant sur le Christ, à consolider et reconsolider sans cesse les liens qui nous unissent afin que l’homme puisse trouver des raisons d’espérer.

A tous et à chacun, ensemble dans la diversité, bon Carême !


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF