L’Evangile du dimanche 5 février 2017

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

5è dimanche du T.O. [A]
Is 58,7-10. / Ps 112(111),1a.4.5a.6.7-8a.9. / 1 Co 2,1-5. / Mt 5,13-16.

Isaïe rappelle les attitudes élémentaires de la fraternité, des manières d’être qui donnent vie aux autres, et font jaillir lumière et force au cœur de celui qui les vit. L’homme de justice sera lumière des nations dans la mesure où il donnera l’exemple du partage avec les plus malheureux et de la lutte contre l’injustice et l’exploitation des faibles.
Le Christ nous veut ainsi : du sel pour la saveur, de la lumière pour voir clair. Nos œuvres sont sel lorsqu’elles donnent de la saveur à tout ce qui nous entoure ; elles sont lumière car elles éclairent ceux qui traversent des ténèbres. Rendre une nouvelle saveur à la vie dans le monde : c’est ce que Jésus attend de ses disciples, des hommes et des femmes comme tout le monde mais dont la vie aura cette qualité, à l’image du sel qui se repère dès que l’on goûte un aliment. Relever le goût de la vie, la nôtre et celle des autres.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF