Homélie du dimanche 12 février 2017

Eglise d’Etables sur Mer
par  Guy MARZIN (abbé)
popularité : 2%

6e dimanche du temps ordinaire, année : A

Évangile : Matthieu 5, 17-37

Nous venons d’entendre un long passage de l’évangile selon Saint Matthieu.
Je vous invite à retenir une expression importante de ce texte : « Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens…, et bien ! moi, je vous dis.. »
Jésus nous invite à faire un passage…
Jésus veut nous aider à aller de l’avant, à aller plus loin dans la pratique de notre foi et de notre charité.
Il nous invite à faire un pas de plus pour que notre vie soit ajustée à la sienne.
C’est un chemin de résurrection qu’il nous offre aujourd’hui…
Essayons de comprendre ce que Jésus veut nous dire dans l’évangile.
Il arrive parfois que des personnes définissent la foi chrétienne comme un catalogue de valeurs, une morale… Et l’Eglise serait là pour transmettre des règles de vie, des codes de conduite, des interdits surtout ! Des gens ont retenu du christianisme quelques règles de vie.. !
Je me souviens d’une maman qui inscrivait son enfant au caté en me disant : « Ca lui donnera une bonne morale ! » C’est là une approche très limitée du christianisme. On est loin du cœur de la foi !
« Vous avez appris qu’il a été dit…, et bien moi je vous dis.. » Il faut aller plus loin, en profondeur.. demande Jésus.
Quand on parle du christianisme il y a autre chose à dire que la pratique d’une morale, des règles à observer.
Le christianisme n’est pas d’abord une morale, mais une bonne nouvelle.
C’est ce que les anges ont annoncé aux bergers de Bethléem à la Nativité : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur… » (Luc 2, 10-11 – Messe de la nuit de Noël.)
Le chrétien ne se définit pas comme quelqu’un qui a de bonnes règles de vie, une bonne morale – il y a des non chrétiens qui sont généreux, qui ont une bonne morale de vie ! Il y a autre chose pour définir le chrétien ; il y a la foi en Jésus Christ. On ne reste pas à des règlements à observer…
Le chrétien est quelqu’un qui se sait aimer par le Christ, comme il est, avec ses qualités et ses défauts.
Voilà ce que nous devons retenir en premier : « Je suis aimé par Jésus Christ ! ». Le chrétien cherche ensuite à ajuster sa vie sur celle de Jésus, qui nous a aimés et qui a donné sa vie sur la croix. Mais la foi en Jésus passe dans notre vie et la transforme… Et là nous avons sans cesse besoin de nous convertir à l’Evangile. Nous devons apprendre à régler notre vie sur celle de Jésus Christ, et non sur les idées à la mode. Reliés à Jésus Christ par la foi, nous sommes invités à être vrais devant Dieu et devant les hommes. L’Évangile de Jésus nous invite sans cesse à aller plus loin dans l’amour.
Pour nous éclairer, pour aller plus loin dans l’amour, Jésus nous donne trois exemples dans le texte d’évangile que je viens de lire. Des exemples assez provocants même, qui concernent toute la vie. Il nous parle des yeux, des mains et de la bouche ; c’est-à-dire le regard, les gestes et la parole.
« Si ton œil droit entraine ta chute.. si ta main droite entraine ta chute.. arrache-le, coupe-la.. Que votre parole soit ‘oui’, si s’est oui.. »
Cela touche l’homme tout entier dans ses relations aux autres : l’homme qui désire, qui agit et qui communique, par les yeux, les mains et la parole.
Jésus sait ce que nous pouvons faire de bien ou de mal, avec nos regards, nos gestes et nos paroles. Il y a des regards accusateurs… Il y a des gestes qui blessent…, il y a des paroles qui font du mal…des paroles qui tuent ! Jésus nous invite à la droiture du regard, la douceur des gestes, à la sincérité des paroles.
Que l’Eucharistie que nous allons maintenant célébrer nous unisse plus étroitement à la vie de Jésus Christ, lui qui a accomplit la volonté du Père.
Que par nos regards, nos gestes et nos paroles, nous soyons signes de l’amour de Dieu pour les autres.
Amen.


Documents joints

PDF - 131 ko

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF