Les cloches de St Quay sont réinstallées

mardi 28 février 2017
par  Annie LE BRETON
popularité : 1%

Fêlées, deux des quatre cloches de l’église de St Quay Portrieux avaient été décrochées l’été dernier. Reparties dans leur fonderie d’origine, « Cornillé Havard » à Villedieu-les-Poêles (50), elles ont été restaurées.

Exposées en bas de l’église du 18 au 22 janvier, chaque visiteur a pu déchiffrer ces inscriptions, blasons et bas-reliefs retraçant des moments de l’histoire locale :

  • Sur Marie-Thérèse Théophile :
    « L’An 1913, S.S. Pie X étant Pape, Mgr Morelle évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, M.M. l’Abbé Méheut recteur de St Quay, l’Abbé Joly vicaire, l’Abbé Morvan vicaire. M. le Dr Duchêne et Mme Thomas m’ont nommée Marie Thérèse Théophile… »
  • Sur Marie Thérèse de l’Enfant Jésus :
    « L’An 1931, S.S. Pie XI étant Pape, Mgr Serrand évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, M.M. l’Abbé F. Crezet recteur de St-Quay-Portrieux, les Abbés A. Le Goff et J. André vicaires, M.M. Delpierre maire, F. Sylvestre, F. Jamet, E. Thébaud, JL Le Louarn et Ferlandin conseillers paroissiaux. J’ai été nommée Thérèse de l’Enfant Jésus par M.M. E. Thébaud et F. Jamet mes parrains et Mlles Marie des Cognets et Marie Malendant mes marraines.
    Fondue par Cornille Havard de Villedieu ; Montée par Le Jamtel Frères Guingamp… »

Ce chantier de restauration a été financé par l’Upec (Union paroissiale d’éducation chrétienne).

Le 23 janvier, les campanistes de l’entreprise Alain Macé de Trégueux ont procédé à la délicate opération de réinstallation de ces 2 cloches, auprès des 2 autres plus grosses : Paul Rose Adèle et Marie-Louise.

Des précisions sur le carillon de l’église « St Quay »

Le carillon se compose de 4 cloches :

  • Le bourdon, « Paul Rose Adèle », donne le do et pèse 1250 kg sans le mouton ni le battant.
  • « Marie-Louise » 950 kg donne le ré.
    Ces deux cloches furent bénites le 26 octobre 1884 par le chanoine Dubourg, vicaire général de Saint-Brieuc qui devait devenir évêque de Moulins puis cardinal-archevêque de Rennes.
  • « Marie-Thérèse Théophile » (notre photo) pèse 780 kg. Fondue en 1913, elle donne le mi et fut bénite par Mgr Morelle, évêque de Saint-Brieuc.
  • « Thérèse de l’enfant Jésus », la quatrième, donne le sol, pèse 480 kg et fut bénite le14 avril 1931 par M. le chanoine Petit, vicaire général de Saint- Brieuc. Elle remplaça « Victoire Benjamine », une cloche venue de l’ancienne église et fondue à Morlaix en 1846.

Le métal de la grosse cloche de l’ancienne église, fondue, elle, en 1738, est entré dans la composition des deux premières en 1884, date de l’inauguration de l’église actuelle.
Toutes ont été fondues à Villedieu-les-Poêles, dans la Manche.

Contrairement à ce que l’on croit souvent, notre église paroissiale n’est pas dédiée à Notre Dame de la Ronce mais à St Quay [1], son saint patron.

François-Jacques Héry



Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF