L’Evangile du dimanche 12 mars 2017

2e dimanche de Carême
par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 1%

2è dimanche de carême – Transfiguration – Gn 12, 1-4 ; 2 Tm 1, 8b-10 ; Mt 17, 1-9.
La montagne, dans la bible est un lieu privilégié de rencontre avec Dieu. Jésus y emmène trois disciples, les mêmes qui l’accompagneront sur le Mont des Oliviers. Il y a là Elie et Moïse, deux personnages importants, deux grandes figures qui récapitulent tout l’Ancien Testament. Le Christ, lui, accomplit les Ecritures pleinement dans son « Exode », c’est-à-dire dans sa mort et sa résurrection.
De la nuée, Dieu appelle Pierre, Jacques et Jean à écouter son Fils. Tout disciple est invité d’abord à écouter la Parole. Jusqu’à présent, Pierre n’a pas voulu entendre que Jésus allait souffrir. Dresser une tente signifie s’installer, arrêter la marche. Mais Dieu invite les trois amis à continuer la marche avec celui qui annonce la passion et la croix pour demain ; ce visage éblouissant de lumière coïncide avec celui défiguré qu’ils verront à Gethsémani ; c’est le même visage de Jésus qui demeure le Fils bien-aimé au jour du baptême comme au jour du calvaire. Jésus a sans doute reçu ces paroles sur la montagne comme un réconfort du Père, alors qu’il est en route vers Jérusalem.
Que la lumière de ce jour éclaire notre chemin jusqu’à Pâques aux jours de découragement et de tristesse, comme aux jours de confiance et de joie !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 17,1-9

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.
Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui.
Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! »
Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte.
Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! »
Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul.
En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF