Homélie du dimanche 2 avril 2017

Eglise Saint Pierre Plérin - 5e dimanche de Carême - dimanche en famille
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 1%

« Lazare, viens dehors » « déchaîne-toi ! »

Jésus crie : « Lazare viens dehors ! »
C’est un cri pour quitter son enfermement dans la nuit.
C’est un cri pour qu’il accepte de se laisser déchaîner.
En effet, pris dans les chaînes de la mort, dans les chaînes des ténèbres, dans les chaînes de la peur, de la crainte et de la tristesse, Jésus invite son ami Lazare à se déchaîner, c’est-à-dire à se libérer de toutes les chaînes qui le paralysent et l’empêchent d’avancer, pour accéder à une vie de lumière, une vie d’amour, de bonté, de paix, de solidarité et de justice.

Cette invitation de Jésus à son ami Lazare, Jésus le Christ nous l’adresse aujourd’hui.
Oui Jésus, te dit, me dit, nous dit : « Déchaîne-toi !  » « Lâche-toi ! » « Éclate de vie ! »
Libère-toi de tout ce qui pourrait t’empêcher d’avance dans la vie. Libère-toi de tout ce qui pourrait t’empêcher d’être toi-même, de t’accepter tel que tu es. Libère-toi de tes complexes, de la peur du regard de l’autre sur toi, des préjugés, des soifs de pouvoir. Libère-toi de toutes ces chaînes. Alors, tu pourras avancer librement. Alors tu pourras construire, avec l’aide de l’Esprit-Saint, l’itinéraire d’une vie épanouie, d’une vie tournée vers les autres, d’une vie avec et pour les autres.
Les occasions ne manquent pas, durant ce carême et tout au long de l’année, d’être des déchaînés de l’amour et de la vie de Dieu. C’est le cas aujourd’hui pour Galliane, Malo et Baptiste, qui, par le bain du baptême, vont vivre le passage en Jésus vers un horizon de liberté. C’est le cas pour nos amis des chorales hospitalières qui, par la beauté du chant, vont à la rencontre de nos frères et sœurs malades, pour égayer leur quotidien et leur permettre de garder une place dans notre société. C’est le cas, lorsque des ONG comme le Comité Catholique contre la Faim et le Développement – Terre solidaire, agissent tout au long de l’année chez nous et dans différents pays du monde pour permettre à des enfants, à des jeunes, à des hommes et à des femmes, de vivre dignement et d’apprendre à mieux se connaître, à s’apprivoiser pour s’enrichir de nos différences, dans la recherche d’une terre à partager. C’est le cas lorsque nous organisons dans un établissement scolaire une action en faveur des plus démunis, des plus défavorisés.

Oui, « déchaîne-toi » et alors, te laissant bousculer par le cœur de ta foi en Jésus mort et ressuscité, tu pourras te déraciner pour aller t’abreuver aux sources d’une rencontre avec l’autre, afin de vivre l’aventure du Royaume où la justice continuera de fleurir, où le partage se vivra entre tous, où chaque être humain sera respecté, où nous ferons reculer les forces du mal au profit des forces de la Vie, de l’Amour et de la Joie, à l’image de cet arbre qui durant ce carême prend vie et nous appelle à une vie déchaînée d’amour !


Documents joints

PDF - 117.2 ko

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF