Cultiver son jardin

samedi 1er avril 2017
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 2%

Avec l’arrivée du printemps, nous pouvons désormais admirer les personnes qui s’activent dans leur jardin, nous pouvons nous émerveiller de la nature qui s’enchante.
Ce jardin terrestre peut être aussi une image de notre jardin intérieur. Cultiver son jardin personnel c’est donner sens et souffle à ce qui nous fait avancer, à ce qui fait événement dans notre vie.
Dans le brouhaha médiatique, au cœur d’une campagne électorale très contrastée, ce jardin intérieur demande à être cultivé, soigné, entretenu, pour ouvrir un espace au silence d’où pourra jaillir du neuf, de la créativité, de la joie.
Au soir du jeudi saint, c’est dans le jardin de Gethsémani que Jésus est confronté à l’épreuve de s’abandonner entre les mains de son Père. Au soir du Vendredi Saint, c’est dans un autre jardin, que le corps de Jésus est déposé. Au matin de Pâques, c’est dans ce jardin que Marie-Madeleine prend le Ressuscité pour le Jardinier.
En suivant Jésus, de sa passion à sa résurrection, nous pouvons mesurer que la culture de notre jardin intérieur passe par des épreuves, par des morts physiques et morales. Toutefois, parce que nous acceptons de traverser ces situations en nous laissant guider par la Lumière du Ressuscité, elles peuvent être transfigurées en joies, en espoirs, en richesses. Ainsi, notre jardin intérieur se renouvelle et devient l’espace où du neuf peut surgir, où l’espérance est plus forte que toutes nos peurs. En ce sens, le dimanche 14 mai nous vous invitons au dépaysement et à goûter aux produits et aux saveurs de l’Orient lors d’un repas libanais.
Et durant ce carême, profitons pleinement de ce temps pour prendre soin de notre jardin intérieur. C’est au cœur de notre discernement, dans cette confrontation avec l’Évangile, dans la confrontation avec le monde dans lequel nous baignons, que nous pouvons découvrir ce que nous devenons, que nous pouvons entrevoir ce que Dieu fait pour nous et à travers nous. Alors, au matin de Pâques, nous exprimerons notre joie d’être des VIVANTS.
A la suite du prophète Isaïe qui écrit : « Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations. » (Is61, 11), soyons de ces JARDINIERS qui cultivent notre être intérieur pour le bien de tous et l’émergence d’une société où l’être humain sera au cœur de toute décision.
Joyeuses et fructueuses fêtes de Pâques !


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF