L’Evangile du dimanche 14 mai 2017

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 1%

5è dimanche de Pâques - 1P 2, 4-9 ; Jn 14, 1-12 ; Ac 6, 1-7
Dans son dialogue avec Philippe, l’un des douze, Jésus se définit comme le chemin, la vérité, la vie. L’image du chemin est fréquente dans les psaumes. Avec le psalmiste, le priant demande avec confiance : « fais-moi connaître tes chemins, Seigneur ! ». Jésus, est le chemin, le seul, qui conduit au Père. Jésus, vrai homme qui marche à nos côtés, est aussi le Fils de Dieu qui ne fait qu’un avec le Père. Pierre, dans sa lettre, présente Jésus comme la pierre angulaire, et les baptisés, des pierres vivantes, nécessaires à la construction de l’Église, corps du Christ. Les apôtres ont été soucieux dès le début, de veiller sur l’unité de ce corps. Les Actes nous disent qu’à l’intérieur de la jeune communauté de Jérusalem, ils avaient très tôt partagé les responsabilités : celle du service de la Parole, celle du service de l’accueil et de la distribution des biens. Et tous appartiennent à une même communion.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,1-12

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ?
Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais, vous savez le chemin. »
Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »
Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ?
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres.
Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père.


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF