Choisir l’espérance

jeudi 1er juin 2017
par  Jean HAMON (Abbé)
popularité : 2%

Grâce aux récits des Actes des Apôtres, nous pouvons nous faire une idée de ce que vivaient nos aînés dans la foi. Petites communautés bien fragiles face à toutes les religions en cours, il fallait du courage à ces nouveaux convertis pour affirmer dans un monde hostile, leur attachement et leur amitié pour Jésus de Nazareth. Comme Il le leur avait promis, ils bénéficiaient de l’appui invisible mais bien réel de l’Esprit-Saint. Depuis Pentecôte, son action se faisait sentir. Il était comme l’âme de tous ces groupes qui osaient exprimer avec « courage et douceur » l’espérance qui les habitait.

Habituellement le mois de Juin est riche d’événements pour nos communautés chrétiennes. Aux fêtes que vont vivre les enfants et les adolescents, (première des communions, professions de foi, confirmation) celle de Pentecôte, le 4 juin, va prendre pour nous cette année une dimension toute particulière. A la demande notre évêque c’est toute l’Église diocésaine de Saint-Brieuc qui se trouve convoquée pour accueillir de façon privilégiée le don de l’Esprit. Nous sommes invités « à accueillir avec toute l’Église, le don de l’ Esprit en nous laissant renouveler dans notre foi et notre manière de faire ».

Ceux et celles qui depuis deux années ont préparé ou vécu les temps forts du synode diocésain ont sans doute pris davantage conscience de l’urgence pour nos communautés de se donner de nouveaux moyens pour exprimer notre foi et notre espérance dans ce contexte de plus en plus indifférent à la Bonne Nouvelle que nous avons mission de transmettre ensemble. C’est au cours de ce rassemblement que Notre évêque partagera ses préoccupations et donnera de nouvelles orientations pastorales.

Pour beaucoup, ne soyons pas surpris, ces nouvelles propositions avec les conséquences pratiques qui en découleront, susciteront sans doute inquiétudes, appréhensions ou peurs. C’est vrai que la période historique que nous traversons, tant comme citoyens que comme chrétiens, peut nous donner le vertige. On voit bien ce qui se lézarde mais il est difficile de voir ce qui se dessine ! Pour la vie du diocèse, ces changements sont nécessaires et indispensables. Ceci demandera inévitablement, que l’on soit prêtres ou laïcs, une conversion personnelle.

Changer nos habitudes, accepter des engagements à notre portée, veiller personnellement à acquérir une formation plus solide pour mieux justifier notre disponibilité à la suite du Christ, s’investir à notre modeste place, pour qu’une fraternité plus effective anime nos communautés, telles seront, parmi d’autres réalisations, les points importants que l’Esprit-Saint peut. sûrement nous aider à réaliser. Depuis plus de 20 siècles, il ne cesse d’aider l’Église à inventer, à poursuivre sa marche, nous révélant ainsi que l’Église n’est ce qu’elle est, par vocation, qu’en le devenant sans cesse, avec la complicité et la coopération de tous ses membres."


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF