Comment parle t-on de Dieu dans les écoles catholiques de la paroisse ?

lundi 3 juillet 2017
par  Jacques TANGUY
popularité : 2%

Les établissements scolaires catholiques proposent aux jeunes diverses activités pastorales, activités qui varient évidemment selon l’âge des élèves. Chaque établissement a ses actions spécifiques qui tendent à proposer l’Évangile, pour reprendre les termes figurant dans le statut de l’Enseignement Catholique, « comme chemin d’humanisation de la personne ».

Il y a d’abord les actions liées à l’éveil de la foi. Ainsi, à l’école Sainte Anne, l’éveil à la foi est proposé à raison d’une heure hebdomadaire en primaire alors que l’école Notre Dame privilégie des « matinées catéchèse » sous forme d’ateliers en maternelle ; à chaque période, son thème : l’Avent le Carême, la rencontre. Les équipes pédagogiques des écoles utilisent les opuscules dédiés à l’éveil religieux, comme « Anne et Léo », spécialement destiné aux élèves de CM.

Au collège Saint Pierre, avec des jeunes un peu plus âgés, les approches sont différentes : les élèves de 3e ont ainsi réfléchi au thème de la fraternité lors de la traversée de la Baie effectuée en compagnie de leurs collègues de 3e du lycée Marie Balavenne et une marche a été organisée vers les chapelles de Plérin pour les élèves de 5e. A la rentrée 2017, une heure hebdomadaire de culture religieuse figurera dans l’emploi du temps des élèves de 6e.

Les établissements scolaires, tant écoles que collèges, ne vivent pas en vase clos, éloignés de la paroisse , bien au contraire !. L’abbé Roland est ainsi sollicité au collège pour évoquer les temps liturgiques ou pour les célébrations. A Jean Leuduger, une première célébration « pour la paix » a lieu en septembre, lors de la visite des enseignants libanais ; une autre est proposée sur le temps de l’Avent pour préparer Noël, comme à Notre Dame, Sainte Anne et au collège.
Les écoles -élèves et enseignants- participent aussi à l’animation de la célébration le jour de la kermesse, tant à Plérin qu’à Pordic.
Des synergies se font également entre écoles, comme en témoigne la marche pastorale de septembre dernier qui a vu les élèves de CP-CE des trois écoles converger vers la chapelle de Saint Eloi.
Et le projet d’une marche commune aux élèves du cycle 3 - dans le jargon propre à l’Éducation nationale : élèves du CM2 et 6e - vers cette même chapelle de Saint Eloi en septembre prochain, témoigne aussi de la volonté des responsables des établissements d’œuvrer en commun dans le domaine de la pastorale.

« Parler de Dieu », c’est aussi sensibiliser les élèves aux valeurs de solidarité, de partage, d’ouverture aux autres… Cela se fait bien évidemment par des manifestations particulières (la course « Action contre la faim » ou l’opération « bol de riz » au collège) ou encore l’incitation aux actions solidaires en lien avec une association locale comme la pratiquent les écoles primaires Sainte Anne et Notre Dame. S’inscrit également dans cette volonté d’ouverture le projet de jumelage avec un établissement libanais porté depuis déjà quelques années par l’école Jean Leuduger, projet qui trouvera aussi un prolongement au collège Saint Pierre.

Mais tous les responsables des établissements insistent aussi sur le fait que s’il est important de « parler de Dieu » aux jeunes élèves, cela doit aussi se manifester concrètement, dans les attitudes des éducateurs, au quotidien, dans l’accueil et des élèves et des familles !


PS :

Sur le thème de la catéchèse voir l’article Synode : de la santé …. à la catéchèse (2)


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF