L’Evangile du dimanche 20 août 2017

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

20è dimanche du T.O.
Is 56,1.6-7. / Ps 67(66),2b-3.5abd.7b-8. / Rm 11,13-15.29-32. / Mt 15,21-28.

L’exil a jeté le peuple élu hors frontières, le mêlant à des gens de toutes nations et d’autres cultes. Le Salut étant proche, Isaïe invite le peuple à observer le droit et à pratiquer la justice. Comprenons le mot justice comme la perfection que l’homme peut et doit atteindre… Observer la Shabbat, s’abstenir de toute action mauvaise ». Le salut offert par Dieu est donc ouvert à tous ceux qui s’ajustent en se conformant à l’Alliance. Le prophète préfigure l’attitude de Jésus qui s’intéresse non seulement aux seuls fils d’Israël mais aussi à tout étranger (non Juifs). L’évangile de ce dimanche illustre son désir d’ouvrir sa Bonne Nouvelle du Salut aux païens. La Cananéenne a compris cela et pose un acte d’humilité (se comparer au petit chien), un acte de confiance en l’Amour Miséricordieux du Seigneur. Ce fut la clé d’une guérison… à distance.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 15,21-28

En ce temps-là, partant de Génésareth, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires, disait en criant : « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. »
Mais il ne lui répondit pas un mot. Les disciples s’approchèrent pour lui demander : « Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris ! »
Jésus répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. »
Mais elle vint se prosterner devant lui en disant : « Seigneur, viens à mon secours ! »
Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. »
Elle reprit : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. »
Jésus répondit : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.


PS :

Homélie du 20e dimanche du temps ordinaire - Abbé Jean Compazieu | 6 août 2011 : Dimanche prochain.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF