Départ de 2 religieuses de Pordic et Plérin

lundi 11 septembre 2017
par  Patrick BEGOS
popularité : 2%

Sœur Johanna de la communauté des Sœurs de la Providence de Ruillé (72) de Pordic et Sœur Yvonne de la communauté des Filles du Saint Esprit de Plérin-Centre.

Sœur Johanna rejoint la maison-mère de Ruillé (72)

« Je suis une fille de la mer », confie Sœur Johanna, née à Saint-Servan près de Saint-Malo et dont le père était originaire de St Quay Portrieux. Durant son séjour à l’école primaire, dans une petite commune près de Vitré tenue par les Sœurs de la Providence de Ruillé (72), elle fait la connaissance de cette congrégation.
Sœur Johanna choisit cette voie et prononce ses vœux définitifs en 1952. Elle est ensuite enseignante dans des écoles tenues par la Congrégation, en Ille et Vilaine et en Sarthe, par exemple au Fresnay sur Sarthe, à Maure de Bretagne et au Val d’Izé, avec parfois la responsabilité de directrice. Sa retraite, elle l’a principalement passé en Côtes d’Armor, 10 ans à Pontrieux, 5 ans à Pléhédel et 5 ans à Pordic.
Durant son séjour à Pordic, elle a été très active à Emmaüs, triant avec patience le matériel donné. « La participation au MCR (Mouvement chrétien des retraités) m’a également beaucoup intéressée, car nous abordons, avec Rosita Carpier, tous les sujets, dans un climat fraternel », souligne Sœur Johanna. Elle quitte la communauté de Pordic avec un pincement au cœur et un peu de regret pour rejoindre, pour raison de santé, la maison-mère de Ruillé. La communauté pordicaise est composée de trois Sœurs de la Providence de Ruillé.

Sœur Yvonne quitte Plérin pour St Nic

Après 13 années passées à la Communauté des Filles du St Esprit de Plérin-centre, Sœur Yvonne rejoint St Nic (29) [1]. Finistérienne et léonarde, Sœur Yvonne s’est engagée dans la Congrégation des Filles du St Esprit en mars 1951. Toute sa carrière d’enseignante a été réalisée en Côtes d’Armor, notamment dans les écoles primaires catholiques d’Allineuc, de Plélo, de St Maudez, d’Andel, de Pordic et de Plaintel. En plus de son poste d’enseignante, elle était souvent directrice et assurait les relations avec les parents.
Lors de son départ en retraite, en 1990, Yvonne prend une année de formation et de repos. Elle assure ensuite une mission d’accueil à la maison de retraite des prêtres de Quimper puis intègre les communautés d’Hillion et d’Yffiniac en participant à la vie paroissiale. C’est en 2004 qu’elle arrive à Plérin. « La participation des laïcs dans les missions d’église m’a aidé à poursuivre le rôle que j’avais dans la paroisse, notamment la présence aux personnes malades ou isolées et la participation à la prière à l’Ephad des Ajoncs d’or », souligne la sœur. « Porter la communion aux personnes permet de limiter leur solitude et de les maintenir dans la communauté paroissiale ». Elle ajoute « Voir des laïcs qui s’engagent fortifie ma foi et mon engagement de vie religieuse ».
Depuis 13 ans, ses mains expertes ont façonné les beaux bouquets qui fleurissent les églises de Plérin. « J’ai toujours aimé les fleurs et après avoir participé à une formation diocésaine d’art floral liturgique, je me suis lancé dans la confection des bouquets. Je pense qu’un autel bien fleuri contribue à la beauté d’une cérémonie ».
Sœur Yvonne rejoint la communauté de cinq sœurs de St Nic qui gèrent une maison destinée à recevoir les sœurs qui désirent prendre des vacances en dehors de leur famille. Elle participera à l’accueil et continuera de porter la communion aux personnes isolées et à fleurir l’église du bourg. Nous souhaitons à Sœur Yvonne un bon séjour à St Nic.


[1Départ de Sœur Yvonne Roudaut (FSE)


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF