L’Evangile du dimanche 1 octobre 2017

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

26è dimanche du temps ordinaire
Ezéc. 18,25-28. / Ps 25(24),4-5ab.6-7.8-9. / Philip. 2,1-11. / Mt 21,28-32.
Ezéchiel nous rassure : Dieu ne nous enferme pas dans nos refus. Chaque individu est responsable de sa conduite et doit en répondre tout au long de sa vie, mais à tout moment il peut se convertir. Avec Dieu, l’avenir est toujours ouvert ; il s’écrit à chaque occasion de se repentir et de se tourner vers Lui.
Pourquoi les prostituées et les publicains ont-ils cru à la parole de Jean ? Parce qu’ils savaient qu’ils n’atteindraient jamais par eux-mêmes leur vérité humaine et les conditions pour retrouver leur dignité. Jésus nous indique là que ni le statut social, ni le prestige ne sont déterminants pour l’entrée dans le Royaume, dans la vigne du Père. Il nous donne aussi à penser que le fils obéissant et son frère se retrouvent souvent dans la même personne, selon les circonstances de la vie.
Le salut n’est jamais acquis une fois pour toutes, mais soyons convaincus que la présence constante de Dieu à nos côtés nous invite à rejoindre sa vigne et à y travailler.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 21,28-32

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple :
« Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.”
Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla.
Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas.
Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. » Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.
Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration Jardinier de Dieu

Préparons dimanche


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF