Arrivée de l’abbé Damien Ayola

lundi 9 octobre 2017
par  Patrick BEGOS
popularité : 2%

L’abbé Damien vient du diocèse de Djougou au Bénin. Ce diocèse représente un département soit 4 communes. Il a été ordonné le 4 octobre 2014.
Né dans une famille d’agriculteurs, catholique et engagée dans la paroisse.

 Pourquoi avoir choisi de devenir Prêtre ?

Pendant mon enfance il y avait peu de prêtres africains. La plupart des prêtres étaient des missionnaires blancs. J’admirais leurs manières de vivre leur ministère, de célébrer l’Eucharistie..
J’avais envie de faire connaitre Jésus par la catéchèse. Cela a été le début de ma vocation.
Je suis entré au petit séminaire à 13 ans et j’ai été ordonné prêtre en 2014. J’ai été nommé dans une paroisse créée en 2012 où nous étions deux prêtres.
J’avais toujours souhaité être missionnaire et lorsque Mgr VIEIRA m’a proposé de venir en France j’ai tout de suite accepté .je suis donc en France pour 3 années !

 Après 6 jours passés à la paroisse Notre Dame de la Mer quelles sont vos impressions ?

Ce qui m’a frappé d’abord c’est la différence de climat. J’ai quitté Cotonou où il faisait 27° (il ne faisait pas chaud) et ici nous avons 12 à 14°
Les villes sont très développées ici : quelle différence entre l’aéroport de Cotonou et celui de Roissy Charles de Gaulle ! Sans parler des infrastructures beaucoup de bitume sur les routes facilitant la circulation !
Je suis surpris aussi par l’alimentation .Au Bénin nous mangeons beaucoup de riz et de céréales. Ici il y a des légumes variés, beaucoup de viande et de poisson.
Le mode de vie est également différent .il y a peu de gens dans les rues, ils ne se parlent pas. Ils ont l’air préoccupé et de travailler beaucoup. .
Mais je note des choses positives comme la maitrise de la nature et de la technique : du chauffage dans les maisons, la ligne à grande vitesse, des trains sans chauffeur …

 Et dans la paroisse Notre Dame de la Mer ?

J’ai été accueilli très chaleureusement, je ne m’y attendais pas. Au bout de quelques jours je suis surpris par le nombre de bénévoles qui assurent des permanences et diverses activités. J’ai aussi découvert la rigueur ; rigueur sur les horaires, rigueur dans la préparation de la liturgie. Au Bénin nous n’avons pas la même notion du temps.
Pendant les célébrations chez nous c’est la chorale qui chante alors qu’ici c’est l’assemblée. Par contre je me pose une question « je ne vois pas la jeunesse dans l’église ? »
Je pense que mon séjour va me permettre de me former à l’organisation d’une paroisse, à la catéchèse et à la mise en place de structures d’accompagnement
Souhaitons un bon séjour parmi nous à l’abbé Damien.

Le mot du Père Damien Ayola lors de la messe d’accueil à St Quay le 24 septembre :

« Rd Père Vicaire Général,
Cher Père Curé, Chers Pères concélébrants,
Mesdames et Messieurs les Maires et élus locaux,
Chers fidèles et amis venus nombreux à cette Eucharistie,
Je m’en voudrais, à l’issue de cette messe de ne pas vous adresser un petit mot pour
vous dire ma joie d’être au milieu de vous.
Je continue de remercier le Père Roland et toutes les communautés de ces deux paroisses pour l’accueil qui m’a été réservé et dont je bénéficie depuis une semaine que je suis en Bretagne. A priori, j’y trouve réellement la joie de vivre et de travailler.
La seule chose que je vous demande en plus : d’être un peu indulgent envers moi. Je vais devoir prendre du temps pour mettre les noms sur les visages et m’adapter à beaucoup de pratiques auxquelles je ne suis pas habitué.
Enfin, ma prière pour chacun et pour tous est que le Seigneur soit réellement glorifié par chacune de nos vies. »


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF