L’Evangile du dimanche 8 octobre 2017

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

27è dimanche du temps ordinaire
Is 5,1-7. / Ps 80(79),9-10.13-14.15-16a.19-20. / Philip. 4,6-9. / Mt 21,33-43.
Décrivant tout ce que le propriétaire a fait pour sa vigne, Isaïe nous révèle l’espérance de Dieu dans son investissement pour son peuple, et son immense déception quand il ne récolte que de mauvais fruits (violences et injustices). Par sa propre histoire, Israël met en scène la parabole du drame vécu par toutes les sociétés qui bafouent « le droit et la justice ». Ces fruits attendus par Dieu, à partir de bons plants, ne sont pas au rendez-vous.
Jésus reprend la parabole de la vigne d’Isaïe mais, alors que celui-ci incriminait la vigne, ce sont les vignerons qui sont mis en cause car ils s’approprient les fruits de la vigne. Jésus nous dit d’abord que ce monde ne nous appartient pas. Fruit de la fécondité divine, il est fait pour porter du fruit, de la vie, du bonheur. Et les fruits dépendent de nous. Cette parabole révèle aussi ce qui se passe lorsque la volonté des hommes est de dominer le monde et les autres à leur profit personnel, soit par la force ou par de subtils asservissements économiques. Enfin, la parabole passe de la vigne à la pierre angulaire pour nous avertir que le Royaume sera enlevé à ceux qui exercent le pouvoir en dominant, et tous ceux que l’on crucifie seront avec le Christ la pierre angulaire de tout l’édifice.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 21,33-43

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage.
Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.”
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !”
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : ‘La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !’
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu

Préparons dimanche


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF