Vigne ou verger ?

dimanche 1er octobre 2017
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 1%

Dans certaines régions de France, le mois de septembre est le mois des vendanges. Nombreux sont ceux et celles qui se proposent pour être embauchés dans les vignes pour récolter le raisin. En Bretagne, cette période de l’automne se caractérise par la cueillette des pommes et des poires.
Mais à chaque fois, il s’agit de cueillir le fruit de la terre et de permettre à la vie d’être rythmée en fonction de la nature.

Il est de même quand il s’agit de semer la Parole de Vie et de récolter les fruits que produit cette Parole dans les cœurs et dans la vie de chacun car, selon le proverbe : « L’un sème et l’autre moissonne » (Jn4,37).

En ce mois d’octobre, nous sommes invités à ouvrir notre regard et à élargir notre horizon. En nous mettant à l’écoute de la vie et de l’annonce de l’Évangile dans d’autres pays, d’autres cultures, nous mesurons que cette Bonne Nouvelle est appelée à s’insérer dans toutes les cultures notamment sur ce continent d’Afrique aux diverses facettes et dont ce numéro se fait l’écho par la vie des communautés et des peuples au Sénégal, en République Démocratique du Congo, au Bénin.

La semaine missionnaire mondiale que nous vivrons du 15 au 22 octobre a pour thème : « Ensemble, osons la mission ». Toute mission se vit dans le dialogue et s’enracine, pour nous, les chrétiens, dans la mission de Jésus-Christ.
À chaque époque, cette mission revêt un caractère particulier. Aujourd’hui, dans notre société occidentale, il s’agit d’être présent à la vie des personnes que nous rencontrons ; il s’agit d’être à l’écoute de leurs attentes, de leurs espoirs, de leurs blessures. Mais il s’agit aussi, avec elles, de chercher des chemins d’espérance et de rechercher des solutions en tenant compte que nous sommes un élément dans la symphonie des musiques du monde.

Oui, ensemble, osons sortir des sentiers battus pour ouvrir et emprunter des chemins à explorer. Oui, ensemble, osons nous aventurer sur des chemins nouveaux pour quitter les rives de la sécurité et de la tranquillité afin de nous laisser déplacer dans nos idées toutes faites, dans nos habitudes et vivre chaque rencontre comme une chance et une nouveauté. Oui, ensemble, osons regarder lucidement ce qui est à construire et à encourager car ce qui nous importe, comme croyant, c’est le devenir de chaque être humain, qu’il soit planté dans une vigne ou dans un verger.

Très bon mois d’octobre.
Bonne lecture.


Commentaires

Vigne ou verger ?
lundi 16 octobre 2017 à 22h48 - par  le néel

merci Roland de cet édito tonique, positif, quel programme !
…implorons l’Esprit , seul moteur : veni sancte Spiritus

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF