Ils osent dire « optimisation «  !

mercredi 8 novembre 2017
par  Kerprat
popularité : 1%

Quel beau mot qu’optimiser, vouloir la perfection !
Du latin optimum (superlatif de bonum, ce qui est bien) donc le meilleur, voilà que les économistes ont choisi ce mot pour désigner une manipulation financière : l’optimisation fiscale. Quel culot , quelle outrecuidance, enfin quelle hypocrisie !

Le journal « La Croix » donne ce mardi 7 novembre la parole à un avocat défenseur de l’optimisation fiscale et à une représentante du CCFD-Terre solidaire.
Pour l’avocat, l’optimisation fiscale n’a rien à voir avec la morale, ce n’est qu’ un montage astucieux conforme au Droit. Il s’agit simplement de minimiser son impôt en mettant ses sous à l’abri ailleurs. Il reconnait que la ligne est parfois très fine entre l’optimisation et la fraude .
Pour la chargée de plaidoyer au CCFD, le scandale des Paradise Papers [1] révèle un système d’évasion financière vraiment opaque ; le but étant de rapatrier les bénéfices gagnés dans un pays vers un autre plus clément, plus discret comme les trois singes, qui n’ont rien vu, rien dit, rien entendu…

« Lorsqu’on cherche à échapper à l’impôt,dit-elle, on peut parler d’évasion fiscale car si l’on reste dans la loi, on n’en respecte pas l’esprit qui veut que chacun paye sa juste part ». Invoquer le Droit c’est se couvrir d’un voile pudique bien transparent. Summum jus summa injuria, dit le dicton, trop de Droit tue le Droit.

A force de distinguer ce qui est légal et ce qui est moral, on heurte l’opinion, le sens commun. La dernière élection présidentielle frappée par le pénélopegate a bien mis en exergue l’anomalie, l’hypocrisie même de cette distinction.
Ce qui est immoral, dans le domaine public , doit devenir illégal. Les malfaiteurs, les bandits sont toujours en avance d’un tour sur la Loi. Il y a urgence à ce que les politiques s’attellent à ces fléaux qui causent grand tort à la crédibilité de la chose publique .
Quand on pense que la France perd 60 à 80 milliards d’euros chaque année à cause de l’évasion fiscale
« L’ambition des richesses ne connaît pas de limites : les plus opulents veulent le devenir encore davantage » disait le sage Solon 6 siècles avant JC en Grèce.
Optimisons, aspirons au meilleur, que voilà une Espérance digne de tout homme, dans tous les domaines ! Encore faut-il choisir ses valeurs.
« Si ton fils te demande un poisson, lui donneras-tu un serpent ? » Mt 7/9.


[1ndlr voir l’article Wiki…fuites


Commentaires

Logo de Philippe GIRON
Ils osent dire « optimisation «  !
mercredi 8 novembre 2017 à 19h18 - par  Philippe GIRON

Kerprat devrait tenir un blog ! ;-) A continuer !

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF