L’Evangile du dimanche 12 novembre 2017

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 3%

32è du T. O. - Sg 6, 12-16 ; 1 Th 4, 13-18 ; Mt 25, 1-13
La Sagesse, c’est Dieu lui même, Dieu qui désire la vie pour l’homme. Si l’homme de son côté recherche la Sagesse, alors cette rencontre produit la vie. Saint Paul affirme sa foi en la vie avec le Christ, face aux doutes de sa communauté de Thessalonique : Jésus est mort et ressuscité… ceux qui se sont endormis, Dieu les emmènera avec son Fils… nous serons pour toujours avec le Seigneur.
La parabole de l’évangile, exprime le désir d’entrer dans la vie de Dieu, dans son royaume qui n’est pas un lieu : ouvre-nous ! disent les cinq jeunes filles de la parabole qui attendent à la porte. C’est une parabole d’espérance : le texte dit : Il en est du royaume des cieux comme dix jeunes filles toutes les dix sont donc appelées à faire partie du royaume ! Il ne sera pleinement accompli que lorsque toutes y entreront. Nous sommes à la porte comme cinq d’entre elles et attendons ; plus précisément, il s’agit peut-être d’une part de nous-même, celle qui n’est pas prête et attend. La réponse du maître nous est adressée : veillez ! Que l’Esprit du Christ garde notre attente active et que l’huile du désir et de l’amour ne manque pas !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25,1-13

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole :
« Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux.
Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes :
les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile.
Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.”
Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe.
Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.”
Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.”
Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !”
Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.”
Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »


PS :

Illustration : Jardinier de Dieu

Préparons dimanche


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF