Azeline va monter au clocher de Pordic

lundi 13 novembre 2017
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

La cloche Azeline va bientôt retrouver sa place au clocher, on peut encore l’admirer dans l’église de Pordic.
Elle a été fondue à Rennes en 1843, elle doit son nom à Monsieur Richard Villeangevin et à Monsieur Corbel. Ce dernier était le président de la Fabrique, il fut assisté par MM Levoyer et les frères Doméon. La voilà réparée, et ses 517 kg vont être hissés au clocher.

JPEG - 49 ko La cloche convoque à l’assemblée chrétienne, accompagne parfois la célébration des offices religieux et rythme les étapes de la vie de la communauté paroissiale. Elle rassemble les vivants dans le sentiment d’appartenir à une communauté bien identifiée.
L’usage premier de la cloche, du moins en Occident, semble être la convocation des chrétiens pour la prière. C’est cette fonction qui a permis leur généralisation progressive entre le VIe et le IXe siècles ; les règles monastiques anciennes ont contribué à cette diffusion mais la pratique se propagea vite dans les églises de paroisse.
La bénédiction fait des cloches un meuble liturgique d’église destiné à annoncer la célébration des offices. C’est l’évêque qui peut bénir la cloche avec de l’huile sainte et du saint chrême. On parle à tort de baptême, c’est une bénédiction solennelle.
Elle est le signe sonore qui rassemble les chrétiens pour la liturgie mais le son de cet instrument s’adresse aussi à ceux qui ne peuvent pas y participer.
Plusieurs cloches permettent d’avoir des sonneries cultuelles variées correspondant aux différentes cérémonies et au Temps liturgique (Temps ordinaire, Temps de Pénitence - Avent, Carême - Temps pascal, baptêmes, mariages, enterrements. Parfois elles sonnent pour des événements patriotiques, ou d’intérêt national.


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF