Mémorial de la Cène … le Jeudi Saint

mercredi 20 avril 2011
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

C’est dans la « chambre haute » dit Cénacle, propriété de Marc que Jésus nous invite au « dernier repas  », repas du soir, la Cène.

info document -  voir en grand cette image

Soirée festive, où la Joie, l’Amour et aussi la gravité des événements qui s’annoncent donnent beaucoup d’intensité à cette veille.

Remontant dans le temps, com-mémorant cette Invention, revivons cette dernière soirée conviviale.

Au cours de ce repas ( de plus pour les Juifs au moment de la Pâque), Jésus « institue » l’Eucharistie. Repas de fête en ce dernier jour de Carême, où le chant du Gloria retentit ouvrant les célébrations du Triduum Pascal. Les cloches à leur façon sonnent à toute volée … avant de se taire complètement jusqu’à la Veillée.

La nuit qu’il fut livré, … Jésus, presque au ralenti, le récit évangélique donnant des détails en des verbes actifs, se lève de table, dépose son vêtement, prend un linge, s’en ceint, verse de l’eau dans un bassin, lave les pieds, les essuie, reprend son vêtement. Cette lente énumération de gestes en soi banals est une méditation-contemplation du « service » effectué par le Maître.

Geste anormal, paradoxal, et même scandaleux comme le ressentira Pierre. « Comme je vous ai lavé les pieds … faites-le vous aussi ». Le sens symbolique de cette action est bien la première marque de ce Saint Jeudi : c’est dans le service des autres que débute l’action de Grâces (Eu-Charistie).

Le lavement des pieds Giotto di Bondone (c. 1304-1306) Fresque de la chapelle des Scrovegni, Padoue (Italie)  -  voir en grand cette image
Le lavement des pieds Giotto di Bondone (c. 1304-1306) Fresque de la chapelle des Scrovegni, Padoue (Italie)

Ce lavement des pieds qui peut nous sembler anecdotique est donc le premier degré du Mémorial, le «  faites-le vous aussi , annonçant le faites-ceci en mémoire de Moi  »

Le 18 juillet 2008 à Sydney, Benoit XVI, en présence de chrétiens de diverses dénominations, établit le lien entre Unité de l’Eglise, lavement des pieds et communion. Lors de son « testament » - la prière dite sacerdotale -, en cette sainte soirée, Jésus priera le Père, comme une obsession, « Que tous soient Un », Jn 17.

Unité dans l’Amour, unité de l’Amour

La Cène ainsi préparée par ce service pénitentiel – le lavement des pieds - peut être célébrée.

Scène de lavement des pieds : panneau gauche d'un retable de la Passion du Christ, Maître du Livre de raison, v. 1475, Gemäldegalerie de Berlin -  voir en grand cette image
Scène de lavement des pieds : panneau gauche d’un retable de la Passion du Christ, Maître du Livre de raison, v. 1475, Gemäldegalerie de Berlin

Simon, dit Jésus, en m’invitant à ta table, tu ne m’as pas lavé, alors que cette femme m’inonde de ses larmes  ! L’Eucharistie est indissociable du service ; la fraction du Pain ne s’entend que comme sacrement d’aboutissement d’Amour et de source d’Amour.

Ce Saint Jeudi est le jour de l’Amour-Charité, l’Ubi Caritas étant notre chant leitmotiv.

En Eglise, qui veut être l’Eglise du Seigneur : rompre le Pain, offrir le Vin , laver les pieds dans l’Assemblée des croyants et l’histoire des hommes, puissions-nous comme les disciples d’Emmaüs, reconnaitre Jésus à la fraction du Pain, et dans le service des autres.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF