Noël au Bénin

lundi 18 décembre 2017
par  Jocelyne LECHELARD
popularité : 1%

Le Bénin [1] est un pays de presque 11 millions d’habitants. C’est une république depuis 1975. La capitale officielle est Porto Novo et la capitale économique Cotonou. La langue officielle est le français. Les deux principales confessions sont les chrétiens et les musulmans.

Nous avons demandé au Père Damien Ayola comment on célébrait Noël JPEG - 3.3 ko au Bénin et particulièrement dans le diocèse de Djougou d’où il est originaire.

 Comment se prépare-t-on aux fêtes de Noël ?

Pour les Béninois chrétiens ou non, c’est environ un mois et demi avant Noël que l’on commence à y penser. La coutume veut qu’à Noël, l’on porte des vêtements neufs, surtout pour les enfants. On achète le tissu et l’on confectionne les vêtements pour la famille. Il est possible de se procurer aussi des habits déjà cousus dans les magasins de prêt-à-porter. Le repas de fête , généralement à base de riz, de couscous, d’igname pilée, de haricots pomme de terre …, commence aussi à s’apprêter. Les maisons et les rues sont nettoyées, embellies et décorées avec des guirlandes, des fleurs, des lampions … Dans les villes, on peut voir quelques sapins mais le plus souvent, c’est un arbre de Noël avec les plantes locales. A Cotonou comme dans quelques grandes villes du pays, les jouets commencent à envahir les magasins et les rues ; des ronds-points sont mis en exergue par des décorations lumineuses…
Au moment des fêtes, les familles se retrouvent. On se souhaite joyeux Noël et heureuse année. Les enfants sont en congé … C’est souvent l’occasion des rencontres de la famille élargie : grands parents, petits enfants, oncles, cousins…
Pour la communauté catholique, nous nous préparons dès l’Avent. Dans chaque mouvement ou relais, le prêtre passe, afin d’animer une récollection sur un thème choisi, en lien avec Noël. Dans chaque école catholique, il y a également une récollection ainsi qu’une célébration anticipée de Noël avant les vacances.
La semaine précédant Noël, il y a le sacrement de réconciliation. Il se déroule souvent en deux temps : d’abord un temps communautaire avec l’écoute de la Parole, méditation, examen de conscience, puis un temps de confession individuelle. Il est très important de se préparer intérieurement avant d’aller supplier individuellement la miséricorde divine devant le prêtre. Les prêtres ont beaucoup de travail à cette période.
Dans chaque église on installe une crèche, on décore avec des guirlandes, des tissus brillants, des étoiles parfois un sapin mais le plus souvent, là encore, on confectionne un arbre de Noël avec les plantes locales.
Les enfants a la messe

 Comment se vit Noël ?

C’est la fête où les enfants ont toute leur place. Ils participent et animent divers spectacles concerts …
Le 24 décembre la messe de la veillée est généralement célébrée autour de 23 heures, celle du 25 dans la matinée. Dans les petites communautés, le baptême des petits enfants est souvent célébré, ce qui rehausse l’éclat festif de la liturgie.
Entre Noël et le premier janvier, trois jours de session sont proposés aux enfants. Cette session a lieu soit en paroisse, soit à la zone, soit au diocèse. Le terme « Enfance Missionnaire » regroupe tous les mouvements d’enfants invités à participer. Pendant 3 jours il y a des temps d’enseignement, de prière, d’apostolat et bien sûr de détente.
Animation des enfants avec leurs accompagnateurs à la soirée récréative Pour Mgr Paul Vieira, Evêque de Djougou, c’est une précieuse occasion d’adresser un message à tous les enfants catholiques réunis de son diocèse. C’est une joie pour lui de se déplacer dans ces groupes pour leur communiquer de vive voix son message pastoral. A Noël 2015 plus de 3000 enfants s’étaient réunis au centre pastoral de Djougou.
Ces rencontres permettent aux enfants de développer une certaine autonomie et d’apprendre à rencontrer d’autres enfants.
Le dimanche après Noël c’est la fête de la Sainte Famille. Sur beaucoup de paroisses, des mariages sont célébrés à cette date, comme pour donner à la nouvelle famille chrétienne un modèle. Au Bénin, toute la communauté paroissiale est invitée aux baptêmes et aux mariages.
Le dimanche de l’épiphanie, la messe est très festive. Les enfants miment l’arrivée des rois mages à la crèche.
Cette année je vais vivre mon premier Noël en France et pour la première fois loin du Bénin. Je vais découvrir comment les chrétiens de Notre Dame de la Mer vivent Noël. Déjà la publicité commence à proposer des gammes variées de jouets pour les enfants, les magasins se remplissent en conséquence, Noël s’annonce merveilleux …



Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF