Sais-tu attendre ?

lundi 20 novembre 2017
par  Roland Le GAL (Abbé)
popularité : 1%

Nous continuons de vivre et d’évoluer dans un monde où l’immédiateté prime sur la durée et la patience.

Nous pouvons alors nous demander si l’attente fait toujours partie de notre manière d’être, de penser, de vivre.

Nous sommes souvent impatients dans les files d’attente d’un supermarché ou d’un spectacle. Il en est de même lorsque nous nous trouvons dans un maison médicale. Il y a, certes, des attentes qui agacent.

Mais, au-delà des contrariétés du quotidien, quelles sont nos véritables attentes pour aujourd’hui et pour demain ?

Se mettre dans une attitude d’attente, c’est se tourner avec foi et espérance vers demain. C’est l’attente, pour un couple, pour une famille, d’une naissance. C’est l’attente, pour un malade, d’une guérison. C’est l’attente pour une personne en pleine capacité de ses moyens, de décrocher un contrat et d’être enfin embauchée. C’est l’attente d’un jugement qui permettra de faire un travail de deuil, de faire advenir la vérité… Toutes ces attentes sont autant d’espoirs, autant de raisons d’espérer, autant d’occasions de croire que la vie est le fruit d’un long et patient travail d’enfantement.
En cette période de l’Avent, nous pouvons également nous demander :
Et Dieu qu’attend-Il de nous ?

Ce Dieu, Père de Jésus-Christ, se montre tout au long de l’histoire d’alliance avec l’humanité, un Dieu patient.
Patient parce qu’Il est passionné par la vie des hommes et des femmes, des enfants et des jeunes, dont Il désire le meilleur et avant tout être, avec eux et pour eux, facteur d’unité et de fraternité.

Patient parce qu’Il respecte l’être humain dans toutes ses dimensions pour le conduire, pas à pas, sur un chemin de croissance où sa créature se révèle un être debout, capable de tenir en équilibre, dans un monde effréné qui bouge tout le temps.

Patient parce qu’Il a une telle considération pour la personne humaine qui vient la rejoindre, en Jésus son Fils, l’enfant de Bethléem, dans les profondeurs de la nuit de son humanité pour l’éclairer de ce phare d’amour et de tendresse.

Loin des attentes mercantiles de la fête de Noël, saisissons ce moment de l’Avent, pour mesurer notre capacité à attendre et discerner ce que nous espérons vraiment pour nous-mêmes, pour nos proches, pour notre prochain, pour le monde.


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF