L’Evangile du dimanche 4 février 2018

par  Jean-Marie RABAIN
popularité : 1%

5è dimanche du T.O.
Job 7,1-4.6-7. / Ps 147(146),1.3.4-5.6-7. / 1 Co 9,16-19.22-23. / Mc 1,29-39.

Tout réussit à Job jusqu’à ce que le malheur s’acharne sur lui sans qu’il puisse en comprendre les raisons. Sa vie n’est plus que ténèbres et tourments. Il demeure cependant tourné vers le Seigneur. Nous adhérons quelque part à la plainte de Job face aux lourds échecs, la souffrance et l’injustice. Or la réponse de Dieu serait de changer notre regard sur les faits et notre vie. Job a ainsi été amené à revoir sa relation avec les biens matériels et à reconstruire sa vie différemment. Jésus nous y invite avec Marc.
Au chevet de la belle-mère de Simon, « Il la saisit par la main et la fit se lever » ; ce qui évoque l’expérience pascale. Jésus nous saisit également et nous libère de nos fièvres (nos activités effrénées manquant de sens), de tous les maux qui blessent notre humanité et nous font décliner. Quelque chose a changé : guérie, la belle-mère a renoncé à ses projets pour se mettre à servir le Christ. Quelles sont nos fièvres ? Quelles idoles nous aliènent sournoisement ? Reconstruire ma vie autrement… à commencer par quoi ?

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 1,29-39

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.
Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait.
Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. »
Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. »
Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.


Voir le site : Dimanche dans la ville

PS :

Illustration : Jardinier de Dieu

Préparons dimanche

Vous pouvez aussi lire l’article de Bernard le Néel : Jobic est dans la mouise (Jb7,1-4)


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF