Jean Paul II, un roc de prière

jeudi 14 avril 2011
par  Communauté Pastorale du Littoral Ouest
popularité : 1%

01/03/2011 (1:55)

« Ils cherchent à me comprendre de l’extérieur, mais je ne peux être compris que de l’intérieur », avait un jour confié Jean Paul II qui, le 1 mai prochain sera béatifié durant un rite qui sera présidé par Benoît XVI en personne.

Un souvenir que le postulateur de la cause de béatification de Karol Wojtyla, Mgr Slawomir Oder, a évoqué le 25 février dernier, lors d’une conférence à l’Université pontificale Regina Apostolorum de Rome.

Chez le Pape, Mgr Oder a souligné surtout « le don, le goût, et la joie authentique de la prière » qui constituait la pratique constante et unique de sa rencontre avec Dieu, dans laquelle il se plongeait en vrai mystique.
La prière était « l’air qu’il respirait, l’eau qu’il buvait, la nourriture qui le nourrissait ». Au point que pour Jean Paul II « le premier devoir du Pape envers l’Église et le monde est celui de prier ».

Et c’est « de la prière », a ajouté Mgr Oder, que naissait la fécondité de son action » et « la capacité de dire la vérité sans peur, car celui qui est seul devant Dieu n’a pas peur des hommes ».

Mais c’était aussi l’engagement auquel le pape « est toujours resté fidèle, jusqu’aux heures de son agonie », usé par la maladie, « dans un silence qui parlait plus que les mots » et qui revendiquait « le droit à l’existence que la société de l’éphémère cache avec honte ».

« Des millions de personnes dans le monde, a rappelé Mgr Oder, ont bien présente en eux l’image transmise par la télévision, du Pape de dos dans sa chapelle privée, étreignant la croix durant la célébration du Vendredi saint ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF