Jean-Paul II Béatifié

lundi 25 avril 2011
par  Serge KERRIEN
popularité : 1%

Il n’est pas toujours aisé de saisir la portée d’un acte de l’Eglise comme une canonisation ou une béatification. Beaucoup de personnes, même des chrétiens, y sont indifférents ; d’autres ne comprennent pas ce qui pourrait ressembler à l’établissement d’une hiérarchie dans la sainteté : bienheureux ou saint, quelle différence ? Et en quoi tout cela peut-il servir à proposer la foi dans le monde d’aujourd’hui ?

Pour le comprendre, il faut revenir à la vocation de tout baptisé.

Grâce au Christ, à la grâce qu’il nous fait de partager sa vie, chaque baptisé est appelé à devenir, là où il est, visage de Dieu, à être transfiguré par la grâce de son baptême. Personne ne peut, de sa propre force, vivre pleinement l’Evangile. Il faut pour cela se laisser totalement saisir par Dieu pour qu’Il nous transforme à son image, l’image d’un Dieu d’amour.

Certains hommes, certaines femmes ont su, plus que d’autres, se laisser transformer par Dieu pour vivre plus intensément les valeurs évangéliques. Ce sont eux que l’on appelle « Saints ». Dès lors, ils deviennent, pour les chrétiens, des modèles à suivre et à imiter. En béatifiant ou en canonisant l’un ou l’une des siens, l’Eglise le ou la propose en exemple au peuple chrétien, comme une invitation pour chacun à se laisse travailler par la grâce et par la Parole de Dieu.

Un culte public peut alors être rendu au saint ou au bienheureux puisqu’ils sont, en quelque sorte, icônes, visages d’un Dieu tout amour.

Quelle différence entre béatification et canonisation ?

La béatification limite le culte public (jour de fête, exposition des reliques, pèlerinage…) à une région, un pays. La canonisation étend le culte à l’Eglise universelle lorsqu’il est évident que le culte rendu au bienheureux ou à la bienheureuse développe des fruits propres à nourrir la foi de l’Eglise et à porter témoignage au monde.

Les décisions sont prises au terme d’une procédure rigoureuse prenant en compte le rayonnement spirituel de la personne après sa mort, ses vertus chrétiennes qui sont la marque d’une foi vivante, et la démonstration que la sainteté n’est pas inaccessible à l’homme. Le martyre peut aussi rendre une vie exemplaire et mener à la sainteté.

Pour tous ceux qui ont pu, d’une façon ou d’une autre, voir Jean-Paul II vivre sa vocation baptismale, les conditions de la sainteté sont évidentes. Façonné par la Parole de Dieu, par une forte vie sacramentelle, un amour de l’eucharistie et une piété intense à la Vierge Marie, il a donné à l’Eglise, Corps du Christ, le visage du pardon aux assassins, de l’attention aux estropiés de la vie, de l’amour des peuples.

Il a donné à l’Eglise, la voix qui dénonce tous les totalitarismes, qui plaide pour la liberté, défend les droits de l’homme et de la vie. Il a donné à l’Eglise les pieds du pèlerin de la paix, les bras de l’ouverture aux autres confessions chrétiennes, aux juifs, aux autres religions et courants spirituels. Il a été le lutteur infatigable qui dénonçait la pauvreté et l’oppression, la culture de mort de nos sociétés.

En faisant écrire et publier le catéchisme de l’Eglise catholique, il a voulu montrer que les catholiques pouvaient rendre compte de leur foi. Dans ses nombreuses encycliques, il a recentré la foi sur la personne du Christ rédempteur et invité les chrétiens à approfondir le mystère de la miséricorde de Dieu.

Jusqu’au bout de ses forces, il a témoigné de ce qui le faisait vivre : l’amour du Christ et le service des hommes. Lors de ses funérailles, ce sont les hommes qui, à leur tour, on témoigné de ce qu’ils avaient reçus. Les banderoles qui, ce jour-là, demandaient que l’Eglise l’inscrive au nombre des saints ne tenaient pas que de l’émotion du moment.

Beaucoup avaient découvert dans le pape Jean-Paul quelque chose du visage de Dieu et de sa sainteté.


Commentaires

Jean-Paul II Béatifié
mardi 3 mai 2011 à 08h16 - par  B L N

Oui Serge, en toutes choses aller à l’essentiel.
le reste est accessoire …
voilà ton article en édito dans l’« Ensemble » de Mai, merci

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF