Rencontre avec Marie-Claire Hourdel

Directrice de l’école Sainte-Anne de Pordic qui vient de partir en retraite
vendredi 15 juillet 2011
par  Alain FALEUR
popularité : 1%

Marie-Claire Hourdel, Directrice de l’école Sainte-Anne de Pordic vient de faire, selon l’expression consacrée, « valoir ses droits à la retraite ». Nous l’avons rencontrée tandis qu’à l’école, elle mettait la dernière main aux conclusions de la dernière année scolaire.

Question : Quand et où êtes-vous née ?

Réponse : Je suis née à Commauton, donc à Pordic, en 1955. J’y habite toujours. Mariée, j’ai eu trois enfants.

Question : Quand êtes-vous entrée dans l’enseignement ?

JPEG - 15.5 ko

En 1975, comme adjointe d’enseignement. J’ai d’abord enseigné à l’école Saint-Jean de Tréveneuc dont j’ai assuré la direction de 1976 à 1978. J’ai rejoins l’école Sainte-Anne de Pordic en qualité d’institutrice en 1978 et y ai assumé ces fonctions jusqu’en 1988 sous la direction de Sœur Yves, la dernière religieuse directrice de l’école à laquelle j’ai succédé. Je précise que la dernière religieuse enseignante a été sœur Yvonne qui a pris sa retraite en 1995.

Question De vos vingt-trois années de direction, pouvez-vous nous citer un événement particulièrement heureux ?

S’il me faut en choisir un, je citerai la construction de l’école maternelle en 1995. Elle a donné une nouvelle impulsion à l’école dont les effectifs ont fortement augmenté en liaison, il est vrai, avec le développement démographique de la commune

Question : Et parmi les plus difficiles à vivre ?

Sans doute l’accompagnement de collègues dans la peine ou en difficulté ; l’accompagnement de familles en situation difficiles et, tout particulièrement, les cas de maltraitance. Il y a eu, également, des situations de conflits dans lesquelles j’ai toujours privilégié la conciliation.

Question : Quelle a été la place de votre foi dans votre métier ?

Elle a été essentielle. C’est elle qui m’a dicté le respect de la personne et de l’enfant en devenir. Elle m’a permis d’être positive dans chaque situation et en présence de chaque individu. Elle m’a aussi beaucoup aidée à partager avec tous, petits et grands.

JPEG - 49 ko

Question : Comment voyez-vous l’avenir de l’école ?

Mikaël Gautier, qui me succède et qui est – coïncidence ? - passé lui aussi par Tréveneuc, va suivre les projets immobiliers de l’école avec la construction de deux classes, la réorganisation d’un local existant avec création d’un bureau et de sanitaires et de deux classes répondant aux normes d’accessibilité.

Question : Et votre propre avenir ?

Je vais prendre un peu de temps pour moi qui ai toujours été dans l’action. Lire, bricoler et faire des choses que je n’ai jamais eu le temps de faire. Mais soyez assuré que je resterai attentive aux demandes qui me seront faites que ce soit à l’école, dans la paroisse ou ailleurs.

Pour finir, je remercie tous ceux qui m’ont offert une très belle fête pour mon départ.


Commentaires

Rencontre avec Marie-Claire Hourdel
samedi 16 juillet 2011 à 19h41 - par  bln

Bonne retraite Marie-Claire ; désormais tu choisis et gères tes ccontraintes !

Logo de bln
mardi 2 février 2016 à 12h16 - par  Bernard LE NEEL

je viens de le relire, c’est très intéressant, bonne journée Marie-Claire

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF