Salomon le magnifique !

jeudi 21 juillet 2011
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

Peu avant sa mort, David assure sa succession en faisant sacrer le jeune Salomon, fils de Bethsabée ( la dame vue au bain un soir…). Shelomoh, le Pacifique, justifie son nom lors de son long règne. C’est une ère de stabilité en Israël, il assure la sécurité des frontières par de pertinentes alliances, dont celle avec Pharaon en épousant sa fille, la fameuse reine de Saba.
Il entreprend la construction du premier Temple de Jérusalem. On célèbre beaucoup le Roi David, mais le fils mérite bien le titre de magnifique.

La Liturgie de ce dimanche 24 juillet nous propose un extrait du « livre des rois ».

Alors qu’il campait à Gabaon, sur les hauteurs de Jérusalem, le Temple n’étant pas encore construit, Salomon a un songe, c’était le moyen de communication fréquent en ces temps « prophétiques » :
« demande moi ce que tu veux, et je te le donnerai  » dit Yahwé au jeune Salomon , qui n’avait qu’une douzaine d’années. Et la réponse est surprenante, Salomon demande la sagesse : un cœur attentif pour gouverner et le discernement du bien et du mal. Quel programme politique pour ce jeune roi ! Le Seigneur le comblera alors au-delà de toute espérance, faisant de lui un roi « intelligent et sage ».

On lui attribue le Cantique des Cantiques, ce poème de jeune amoureux, et plusieurs livres de Sagesse. Son père David nous donna les psaumes, le fils les livres de sagesse et de bon sens.

Dans les relations avec le Judaisme et l’Islam on évoque principalement Abraham, le père des croyants ; mais puisque la Liturgie nous donne l’occasion d’admirer Salomon, reconnaissons que les Slimane, Souleymane sont aussi dans la Tora et le Coran. C’est encore un point commun d’actualité avec nos frères en Abraham de célébrer Salomon le Magnifique et aussi le Pacifique . Shalom !


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF