L’Evangile du dimanche 23 octobre 2011

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 1%

Trentième dimanche
Jésus reprend la prière traditionnelle que tout juif récite chaque matin : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… » (Mt 22, 34-40).
Il y joint un autre passage de la loi : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même  ». En parlant ainsi, il fait revivre l’histoire de Moïse, le don de la loi. Il dit l’Alliance.
Depuis plus de 2000 ans, l’humanité fait route avec ces mots-là. Qu’en avons-nous fait ? Que sommes-nous devenus avec les mots de l’Amour ? Route difficile puisqu’il s’agit d’aimer avec tout ce que je suis, ma tête et mon cœur, mon intelligence et ma force, de m’aimer moi-même et mon prochain. Les chrétiens auxquels Paul s’adresse ont pris cette route avec « la joie de l’Esprit-Saint  » (I Th 1, 5-10). Il est vrai que l’amour qui nous est commandé, nous habite déjà, donné dès le commencement. Le psaume du jour nous le rappelle : « il m’a libéré, car il m’aime  » (Ps 17)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22,34-40.

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ?  »
Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Tout ce qu’il y a dans l’Écriture - dans la Loi et les Prophètes - dépend de ces deux commandements.
 »


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF