Un repas paroissial pour vivre notre fraternité …

Salle des Fêtes de Plourhan le dimanche 27 novembre
vendredi 4 novembre 2011
par  Rosita CARPIER
popularité : 2%

Le repas paroissial auquel nous sommes conviés le dimanche 27 novembre 2011 en la Salle des fêtes de Plourhan – après l’Eucharistie célébrée en l’église de St Quay – est un moment proposé pour vivre chaleureusement une fraternité concrète et effective.

Le dernier éditorial de notre Curé intitulé “ Notre Fraternité, en actes … ” nous y presse. En écrivant “ la fraternité entre nous et l’unité de notre paroisse ne sont pas une option … ”, notre Curé laisse entendre qu’il s’agit plus ou moins pour notre communauté d’une cause de survie.

C’est en effet bien une mise en garde que le Père Mabundi lance, rejoignant en cela la pensée de certains exégètes et théologiens qui ont réagi contre l’oubli, aujourd’hui dans l’Eglise, d’une fraternité concrète et effective.
Le projet pastoral lui-même dans ses orientations émet le souhait qu’il permette “ aux membres de notre communauté chrétienne de tisser des liens fraternels forts ”.
Le repas paroissial s’inscrit bien sûr dans ce contexte et plus particulièrement dans la partie concrète de “l’intergénérationnel”. Il a vocation à consolider une union profonde voire une communion entre tous les membres de la communauté.

C’est pourquoi tout naturellement, nous en serons les convives dépassant les limites du “ souci de soi ” mais rejoignant le “ souci ” du Christ pour l’Eglise :
qu’ils soient un comme nous sommes un, qu’ils soient parfaitement un” (Jn17,23)

Membres d’une même famille, unis par la même foi en Jésus-Christ, nous aurons plaisir à aller au devant “ des uns des autres ” pour partager un bon moment, mais aussi un bon repas.

Ce repas sera ainsi rencontre joyeuse et conviviale pour s’accueillir et accueillir chacun quel qu’il soit, pour s’adopter mutuellement comme frères. Il sera aussi une rencontre où l’on s’écoute, où l’on regarde, où on est dans l’attente chez l’Autre de quelque chose d’essentiel. Il sera encore rendez-vous pour voir naître dans notre relation à nos frères confiance, apaisement et peut-être apprivoisement.

Cette qualité de rencontre nous mettra immanquablement en “ communion les uns avec les autres ” (Jn 1,7). Cette expérience-là concrétisera notre fraternité en actes, elle sera expérience de Dieu.
C’est une telle communauté que Jésus voulait pour qu’elle inspire par le rayonnement de sa fraternité la société.

Que ce repas paroissial, grâce à la présence de chacun et de tous, soit l’expression d’une Eglise en chemin et de notre fraternité concrète et effective :
… à ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples, à cet amour que vous aurez les uns pour les autres ” (Jn 13,34)


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF