Fête de la Nativité … Accueillons le Don de Dieu

dimanche 18 décembre 2011
par  Rosita CARPIER
popularité : 1%

Dans maintenant très peu de jours, la promesse de la venue du Messie faite par Dieu à Abraham va se réaliser …

Nous célèbrerons la naissance de Jésus dans la joie et avec cette grâce, nous accueillerons ce don de Dieu à l’Humanité. TIFF - 88.8 ko

C’est ce don de Dieu en Jésus qui donne sens à la fête de la Nativité.

Jésus, don de Dieu à l’humanité

Dieu a envoyé son Fils dans le monde pour le sauver. Il l’a fait par amour.

L’évangile de Jean dit « Dieu est amour » (1 Jn 4, 16) et précise « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle » (Jn 3,16).

Ainsi, pour DIEU aimer c’est donner

Benoît XVI dans l’Encyclique Caritas in veritate le confirme en ces termes « L’amour est le don le plus grand que Dieu ait fait aux hommes. Il est sa promesse et notre espérance ».

Jésus, don de Dieu à l’humanité, n’est pas un simple présent. En Jésus, Dieu fait advenir un monde nouveau, transfiguré par L’amour. Durant sa vie terrestre, Jésus s’est fait l’artisan de ce monde nouveau et par sa mort et sa résurrection l’a achevé définitivement. Dieu va donc jusqu’à sacrifier son Fils pour que par notre foi au Christ, nous ayons la vie éternelle auprès de Lui.

Quel amour extraordinaire a ainsi pour chacun d’entre nous notre Dieu !!! rien de comparable à l’amour humain si changeant, si conditionné …

L’amour de Dieu est en effet gratuit. Il ne dépend d’aucun contrat par lequel serait prévu un retour, un profit ou une récompense. Il s’adresse à tout homme sans distinction mais entoure particulièrement les plus faibles, les plus petits de notre société.

Cet amour n’est soumis bien sûr à aucune condition ; Dieu ne nous dit pas « dès que tu auras mis de l’ordre dans ta vie, je t’aimerai  ». Il ne nous dit pas non plus « je sacrifierai mon Fils, si tu promets de m’aimer  ».

En fait, c’est Dieu qui donne et qui se donne à nous sans rien en échange, sans même que nous l’ayons mérité et tout cela par amour. Il prend l’initiative en toute chose, il fait ce qui est bon pour nous tel un Père aimant : « En ceci consiste l’Amour, ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés et qui nous a envoyé son Fils en victime expiatoire de nos péchés  » (1 Jn 4,10).

Ainsi, fêter la nativité, c’est accueillir et recevoir le don d’amour que Dieu nous fait pour en être les porteurs auprès de nos frères.

Tous porteurs du don de Dieu

Ce don de Dieu, nous ne pourrons pas le garder pour nous seuls. Il ne nous appartient pas. Il nous revient de le partager avec nos Frères, pour en faire connaître l’épaisseur, la consistance et les perspectives …

Ce don nous place dans l’attitude du Christ :

  • partager ce que nous avons reçu car Dieu se donnant sans cesse, il fait de chacun de nous des « bénéficiaires ». N’en est-il pas ainsi à l’Eucharistie où le Christ se donne, se fait frère et met en communion fraternelle ceux qui y participent ?
  • entrer dans une relation fraternelle où chacun reçoit autant que chacun donne (réciprocité) par exemple nous aimer les uns les autres et pas seulement aimer les autres.

Pour être porteurs du don de Dieu dans notre société, pour y devenir signes de la présence de Dieu, cela entraîne que nous agissions dans le même esprit que notre Dieu : en toute gratuité ( dans un désintéressement total ), parce qu’il est bon pour notre prochain pas forcément en raison d’une demande explicite de sa part, en appelant ou faisant sans imposer.

JPEG - 42.5 ko Dans un tel contexte, nous pourrons être porteurs du don de Dieu et en nous tournant , en retour, vers Lui pour lui rendre grâce, nous murmurerons «  Tout vient de Toi, Père très bon, nous t’offrons les merveilles de Ton Amour  ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF