Nos jeunes musiciens dans « La Croix »

vendredi 6 janvier 2012
par  Jean-Louis KERVIZIC, Bertrand LE NOUVET
popularité : 2%

Bravo Nicolas et les autres !

Élise le Goux, bassiste des « Glorious bretons »
Élise le Goux, bassiste des « Glorious bretons »

Élise, c’est l’histoire d’un joli coup de grâce. L’adolescente, longue chevelure de chanteuse folk, qui traînait les pieds à la messe il y a trois ans, est aujourd’hui la meneuse d’une chorale montée pour inciter les jeunes de son village des Côtes-d’Armor, Châtelaudren, à ne pas déserter l’Église. Entre les deux ? Une retraite, où elle a été, selon ses mots, « cramée par l’Esprit Saint » . Comprenez : saisie par la présence de Dieu.

Avec sa guitare basse, Élise rejoint un groupe de prière naissant, fondé par Nicolas Motte, 16 ans, musicien comme elle. De ces veillées de louange – entre 20 et 60 jeunes un vendredi sur deux à Pordic [1] – est né, voici un an, le groupe de pop louange Talitha Koum ( lève-toi, en araméen ), au succès prometteur.

Cet article est paru sur le journal « La Croix » du 6 janvier dans le cadre d’une enquête du journal ( réalisée par Céline Hoyeau et François-Xavier Macaire ) sur « jeunes et catho, ils innovent  ». Les initiatives de certains jeunes pour témoigner de leur Foi à la manière d’aujourd’hui.

Notre évêque étant le Président du Conseil de l’Église de France pour la pastorale des jeunes, deux pages sont consacrées à ces jeunes qui ne font pas « que de la figuration » comme le dit Mgr Denis Moutel.


Voir le site : Journal la croix

[1NDLR : ces veillées ont lieu un vendredi sur deux à Pordic : chapelle Saint Laurent à Plérin. Paroisse Notre Dame de la Mer de Plérin-Pordic.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF