L’Evangile du Dimanche 15 Janvier 2012

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO, Source H2O News
popularité : 2%

Deuxième du Temps ordinaire - Année B -
Le texte du livre de Samuel (1 S 3, 3b-10.19)et l’évangile (Jn 1, 35-42) se répondent : Quelqu’un appelle, et celui qui écoute entend une voix sans savoir ni d’où elle vient, ni ce qu’elle veut, une voix qui réveille un désir au fond du cœur. Il faut des personnes comme Elie, Jean-Baptiste, André pour donner un nom à cette voix : « Seigneur », « le Christ  »
Quelqu’un nous appelle aujourd’hui , cela ne peut nous parvenir qu’à travers la parole humaine … celle des événements, des Ecritures, des autres. Ecouter, réfléchir, interroger, se rendre disponible et répondre, cela m’appartient à moi seul. « venez et voyez ! » l’invitation est claire, chargée de promesse. Les premiers disciples ne furent pas déçus d’y avoir répondu !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,35-42.

Jean Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu »
Les deux disciples entendirent cette parole, et ils suivirent Jésus.
Celui-ci se retourna, vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi (c’est-à-dire : Maître), où demeures-tu ?  »
Il leur dit : « Venez, et vous verrez » Ils l’accompagnèrent, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers quatre heures du soir.
André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu Jean Baptiste et qui avaient suivi Jésus.
Il trouve d’abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie (autrement dit : le Christ).
André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Képha  » (ce qui veut dire : pierre).


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF