L’Evangile du Dimanche 12 Février 2012

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO, Source H2O News
popularité : 1%

Sixième Dimanche du Temps ordinaire. Année B
Quand Jésus fait plier la loi, c’est que la vie d’un homme est en jeu. Nous le voyons aujourd’hui ému aux entrailles, « pris de pitié  » devant un homme qui souffre de la lèpre (Mc 1, 40-45) ; cette maladie ronge son corps, de plus, elle l’exclut de toute vie sociale, de toute relation ; la lèpre, le péché, c’est tout un pour la société d’alors. Sans doute, Jésus est-il touché par l’audace de ce lépreux, qui n’a plus rien à perdre, qui brave les interdictions en s’approchant de lui ; alors, devant une telle confiance, il le touche, se faisant lépreux en quelque sorte et pécheur lui-même aux yeux des gens.. Et voilà que la vie gagne sur la mort, c’est elle qui est contagieuse, non la maladie et le péché !
« Mon modèle à moi c’est le Christ  » (1 Co 10, 31…), dit Paul, qui veut se faire proche de tous. Le Christ, modèle pour une Eglise de compassion, une Eglise « servante et pauvre  », afin que gagne la vie aujourd’hui.( Vatican II ). Le Christ, modèle pour chacun de nous ?

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Marc :
“ Un lépreux vient trouver Jésus ; il tombe à ses genoux et le supplie : «  Si tu le veux, tu peux me purifier  ». Pris de pitié devant cet homme, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié  ». À l’instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié. Aussitôt Jésus le renvoya avec cet avertissement sévère : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage ». Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte qu’il n’était plus possible à Jésus d’entrer ouvertement dans une ville. Il était obligé d’éviter les lieux habités, mais de partout on venait à lui. ”


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF