L’Evangile du Dimanche 19 Février 2012

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO, Source H2O News
popularité : 1%

Septième dimanche du Temps ordinaire. Année B
Que de mouvement dans ce récit de Marc (Mc 2, 1-12) ! Il est intéressant de suivre chacun des personnages et pourquoi pas, de se mettre « dans sa peau », pour voir ce qui le fait bouger : les quatre hommes, qui arrivent jusqu’à Jésus, en défonçant le toit, poussés par la confiance et sans doute l’affection, l’homme paralysé qui, remis debout, va franchir lui-même la porte, le brancard sous le bras ; la foule qui s’émerveille et rend gloire à Dieu ; Jésus enfin, qui voit la foi des porteurs, qui pardonne et guérit.
Un groupe ne bouge pas cependant : les scribes présents restent enfermés dans leurs certitudes, offusqués de ce qu’ils voient et entendent. Et nous, qui entrons dans ce récit avec notre intelligence et notre cœur, qu’est-ce qui nous interpelle ? Qu’est-ce qui nous fait bouger ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
Jésus était de retour à Capharnaüm, et la nouvelle se répandit qu’il était à la maison.
Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, même devant la porte. Il leur annonçait la Parole.
Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon fils, tes péchés sont pardonnés  ».
Or, il y avait dans l’assistance quelques scribes qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? ».
Saisissant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenir de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? de dire au paralysé : « Tes péchés sont pardonnés  », ou bien de dire : « Lève-toi, prends ton brancard et marche » ?._ Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, je te l’ordonne, dit-il au paralysé : « Lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi  ».
L’homme se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient stupéfaits et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil  ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF