La lectio divina … Elle éveille ton âme à l’Amour…

mardi 27 mars 2012
par  Anne MOTTE
popularité : 1%

DIMANCHE RENCONTRE : La lectio divina … Elle éveille ton âme à l’Amour …

Ouvre ta boîte aux lettres !

Le Christ t’as laissé un message …

Avant de poursuivre notre redécouverte du Credo, et comme vous l’avez souhaité pour certains, nous avons pris le temps d’apprendre, ou de réapprendre, à Méditer pour ensuite Partager sur l’évangile de la Transfiguration. En quelque sorte, « Prier plus, pour Partager mieux »…

Méditer c’est quoi ?

  • C’est lire l’évangile de manière à ce que s’établisse un dialogue entre Jésus et nous et que cet évangile, change quelque chose dans notre vie. Qu’il ne soit pas une simple lecture qui finit doucement par « s’évaporer ». Nous ne sommes pas ici dans une lecture intellectuelle, scientifique, pourrait-on dire, mais dans une lecture où toutes les antennes de notre FOI sont déployées.
  • C’est aussi considérer véritablement comme une lettre d’amour ce que l’on va lire de l’évangile :
  • Celui ou celle qui attend une lettre d’amour, l’attend avec beaucoup d’impatience :
    Tout comme lui, ou elle, avons-nous ce grand désir de lire la parole de Dieu ?
    Tout comme lui, ou elle, sommes-nous impatients de nous plonger dans les mots de celui que l’on aime ?
  • Celui ou celle qui reçoit une lettre d’amour s’en va à l’écart pour la lire dans l’intimité, elle ne s’adresse qu’à lui :
    Tout comme lui ou elle, prenons-nous le temps de nous « retirer du monde » pour nous « emplir du Christ » à travers sa parole ?
    Comme on lit et relit une lettre d’amour, s’arrêtant aux détails, aux mots employés, à ce qui est dit,
    Comme cela lisons l’évangile …

« Méditation mode d’emploi »

Je m’installe dans un lieu propice à la prière, une église, le coin prière de la maison où de ma chambre …
Une bougie, la Bible, Prions en église ou encore Magnificat …
J’adopte l’attitude corporelle dans laquelle je me sens le mieux pour prier.
Je commence par invoquer l’Esprit Saint (chant ou prière) afin qu’il m’ouvre à l’intelligence de Dieu.
J’effectue une première lecture du texte tout bas
Je passe ensuite à une deuxième lecture à voix haute, elle me permet d’entendre les mots, résonner en moi, certains prennent plus de relief que d’autres.
Je termine tout bas par une troisième lecture.
Je referme le livre d’où est tiré le texte que j’ai lu et je peux alors fermer les yeux :

  • Pendant un moment je vais habiter le texte. Visualisant la scène, m’imaginant à la place de tel ou tel personnage, je vais capter l’ambiance, deviner le paysage, voir les expressions des visages, les gestes, m’incorporer au texte, le goûter.

Puis je vais présenter au Christ ma mémoire, la lui confier ; il va s’en servir comme d’une boîte aux lettres, y déposant le message qu’il veut me transmettre.

  • Et je laisse alors revenir à ma mémoire, ce qui revient, comme cela revient ; un mot, un geste, une expression du Christ …
  • Je reste ensuite avec ce qui a affleuré à ma mémoire comme pour contempler, m’imprégner de ce mot, de ce geste de Jésus…
    Je peux ouvrir les yeux et passer à l’avant dernière étape en essayant de répondre à ces quatre questions :

1 - Qu’est-ce que dit de Dieu, ce que j’ai retenu ?
2 - Qu’est-ce que dit de moi, ce que j’ai retenu ?
3 - Qu’est-ce que dit des autres, ce que j’ai retenu ?
4 - Sur quel(s) point(s) vais-je porter mon attention cette semaine ?

Conclusion
Je remercie le Seigneur Jésus pour la parole donnée, pour la joie qui pétille dans mon cœur, pour l’espérance renouvelée qui m’habite et je peux relire une dernière fois le texte.
Peut-être que vous n’avez jamais reçu de lettre d’amour ou que vous n’en n’avez pas reçu depuis longtemps ou bien que vous n’en attendez plus. Eh bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous, qui que vous soyez :
Cela n’est pas si grave, car la seule lettre d’amour qui vaille vraiment la peine, c’est celle que le Seigneur Jésus nous écrit …

Cette lettre d’amour là, elle a le parfum de l’Eternité

Prochaine rencontre le DIMANCHE 1er AVRIL ( Pordic et Plérin : 9h30 ) et ce n’est pas un poisson !! ( la messe à Plérin étant à 10h30 ce dimanche - Dimanche des Rameaux -

Thème
« Je crois en Dieu, le Père tout- puissant, Créateur du ciel et de la terre ».
En entrant dans le Credo et à partir des bases déjà posées au cours de nos dernières rencontres nous allons poursuivre et approfondir notre réflexion.


Commentaires

Logo de Bernard LE NEEL
La lectio divina … Elle éveille ton âme à l’Amour…
jeudi 1er mai 2014 à 21h28 - par  Bernard LE NEEL

bravo Anne, voilà un article qui mérite bien le succès.

La lectio divina … Elle éveille ton âme à l’Amour…
jeudi 17 avril 2014 à 10h11 - par  marie-thérèse guého

Merci Anne de nous communiquer cette façon de prier.
Ce n’est pas à proprement parler une lectio divina
Dans la tradition de l’Eglise, la lectio divina, remise en valeur par Benoit XVI, comprend 4 étapes bien précises et je trouve très formateur et nourrissant de passer par ces étapes quand on pratique seul ou en groupe la lecture priante de la Bible. Ceci a été présenté lors d’un mercredi de carême de 2013.
M-Th Guého

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF