La Résurrection : un engagement et une mission

samedi 14 avril 2012
par  Jean MABUNDI (Abbé)
popularité : 1%

Jésus a choisi les douze, puis il a appelé les soixante-douze … il les a envoyés en mission, pour annoncer le royaume.
Mais c’est à la Résurrection qu’il a étendu cette mission à toutes les nations. Désormais, nous sommes l’Eglise, non pas seulement entre nous, mais pour le monde, dans le monde et avec le monde à ouvrir au Royaume de Dieu.
Le dernier Concile, dont nous fêtons les 50 ans, marque cette étroite solidarité de l’Eglise avec la famille humaine : “ les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ …” ( Gaudium et Spes n°1 )
Croire en la résurrection, c’est accueillir nous-mêmes cet événement comme fondement de notre nouvelle identité. Le Christ est mort pour nos péchés ; par sa résurrection, il nous a obtenu le salut et il fait de nous des envoyés. Si nous sommes fidèles au Christ, nous devons nous sentir investis de sa mission et nous engager dans le devoir d’annoncer l’évangile.
Chrétiens, nous existons pour évangéliser, pour aimer, pour être les canaux du don de la grâce et réconcilier l’homme pécheur avec Dieu Créateur.
Lorsque Rosita Carpier nous partage, de février à ce jour, le fruit de ses lectures et méditations sur « l’Eglise : une fraternité », elle ne fait que nous rappeler avec insistance ce devoir d’aimer à l’image de l’amour du Christ – mort et ressuscité pour le salut de l’humanité.
_ A sa manière et dans son style, Bernard Le Neel dit son émerveillement en contemplant les épisodes du Centurion et du bon larron ; il dirige ainsi notre attention vers la Divine Miséricorde.
Emmanuel Briand prend son relai et ne voudrait pas qu’on oublie l’incomparable Miséricorde … Il nous incite à une attitude de bienveillance gratuite et désintéressée dans notre quotidien. ( 2e dimanche de Pâques : dimanche de la Divine Miséricorde, samedi 14 avril 2012, par Emmanuel Biand ).
Toutes ces contributions nous invitent à nous approprier, à frais nouveaux, le mandat missionnaire du Christ Ressuscité.
La Résurrection ! Langage difficile ? Un fait du passé ? Plutôt un engagement, une mission qui nous incombe ; la mission de rouler les pierres de l’indifférence et de l’injustice et de sortir l’humanité des multiples nuits dans lesquelles elle plonge. La résurrection, c’est chaque jour, c’est aujourd’hui lorsque nous pouvons rejoindre le Christ là où les hommes et les femmes travaillent à un monde plus solidaire, là où l’humanité perd son visage d’égoïsme.

Joyeuses Pâques à tous.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF