La « Morue en fête » à Binic … vous connaissez ?

lundi 7 mai 2012
par  Rosita CARPIER
popularité : 1%

Au fil des années, cet évènement est devenu célèbre hors département voire même hors hexagone. Aujourd’hui, à quelques semaines de l’Ascension, il est attendu tant par les binicais que par les résidents de proximité.

La Morue en Fête aura 15 ans d’âge, une maturité qui l’a enracinée dans sa terre d’origine : dès le 19e siècle, Binic n’a-t-elle pas joué un rôle de tout premier plan dans l’activité morutière ?
Tout de même, 15 ans d’âge, cela commence à compter … mais cette fête n’a pris aucune ride et n’a donné aucun signe de lassitude : toujours la même affluence, quelques 50 à 60 000 visiteurs, toujours la même mobilisation de la part de la municipalité et des organisateurs, l’Association Binic Terre-Neuve Islande et des nombreux bénévoles ( entre 50 et 60 personnes ) et toujours la même motivation au niveau des associations qui tiennent les stands de restauration.

Les bénévoles, cœur de la Morue en Fête :

Ce ne sont pas seulement des retraités comme on pourrait le penser - même s’ils sont nombreux - qui sont occupés aux tâches nécessaires au bon fonctionnement, à la sécurité de la fête et à la restauration, mais aussi des jeunes et des jeunes couples qui, pour 4 jours, ont laissé leur maisonnée, se sont organisés entre eux pour la garde des enfants. Quel élan de fraternité et de solidarité “ pour la bonne cause !!… ” disent-ils. Ces bénévoles sont les chevilles ouvrières de la fête par les tâches variées qu’ils assument et pour lesquelles ils se sont même découvert des talents, par leurs qualités : joie de vivre, humour, sens de l’accueil, dévouement, fidélité … car ce sont souvent les mêmes qui reviennent. Sans eux, la Morue en Fête manquerait de chaleur et de saveur …

Une âme et un sens, clés du succès :

La Morue en Fête est aussi l’œuvre des organisateurs - Notamment de l’Association Binic Terre-Neuve Islande en charge de cette manifestation - et qui ont pensé ce mélange subtil présent/passé qui plaît depuis 15 ans.
Ainsi, la Morue en Fête fait revivre le passé à travers de vieux mais beaux gréements, les doris, la musique celtique, les chants marins, les expositions, etc … Elle se situe tout autant dans le présent par des animations de rue plus contemporaines invitant au rire et à la convivialité, des animations maritimes incitant à la curiosité et à l’ingéniosité, la découverte d’artisans présentant des produits bien d’aujourd’hui.
Quinze ans durant lesquels Binic est devenue le rendez-vous incontournable de personnes de tous âges qui se croisent, se rencontrent et parfois lient connaissance …
Pendant quatre jours, les rues, les quais de Binic fourmillent de promeneurs, de badauds ; ces mêmes endroits résonnent de rires, de chants, de danses, de musique de toutes sortes ; çà et là, des odeurs de cuisine allèchent les plus gourmands …
Cette ambiance appelle à la joie, à la bonne humeur ; ce sont des moments de bienfait gratuit, pendant lesquels la ville, la vie ailleurs, le travail s’arrêtent et les soucis s’estompent …
Ces quatre jours font quelque part mémoire de l’effervescence qui régnait les jours d’appareillage pour la Grande Pêche et de retour.
Imaginez les très nombreux corps de métiers présents et intervenant autour de quelques 37 navires présents à Binic en 1847 et sans oublier, avant le départ, la bénédiction solennelle des navires qui attirait une foule immense.
Cette grande activité déployée au port prenait l’allure de grande fête en plein air.
C’est la mémoire du passé qui fait en partie le succès de la Morue en Fête aujourd’hui, comme en témoigne le nombre de visiteurs qui reviennent fidèlement chaque année à Binic.

Un fait culturel à part entière :

La Morue en Fête constitue bien un fait culturel à part entière. Il est né dans ce grand rassemblement que chacun habite, où le plus anonyme se sent porté et intégré au fil des années.

Ce fait culturel a développé chez les participants à cette fête, quels qu’ils soient, un fort sentiment d’appartenance à notre communauté des gens de la mer, s’y sentant en parfaite cohérence avec eux-mêmes.
Le sens de la Morue en Fête reposant en partie sur l’évocation de faits anciens et marquants a engendré une sorte de culture commune que chacun s’est appropriée inconsciemment.

Cela a contribué à tisser des liens affectifs forts avec Binic et sa contrée qui perdurent à chaque édition de la Morue en Fête … une sorte de nouvelle identité perdue et retrouvée, enracinée dans le passé mais en parfaite harmonie avec le présent.


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF