Fatima … ce n’est pas un secret

dimanche 13 mai 2012
par  Bernard LE NEEL
popularité : 2%

Ce mois de Marie, traditionnellement dédié à la piété mariale, est l’occasion de nous souvenir de ce cadeau du Ciel que furent les événements de Fatima, un 13 mai.

Il y a 95 ans, en effet, en pleine Grande Guerre, trois petits bergers, au lieu d’aller à leur âge à l’école, gardaient les troupeaux de leurs parents, au centre du Portugal. Bien qu’illettrés, ils avaient bénéficié d’une éducation chrétienne de leurs parents, et surtout, avaient appris à prier une prière toute simple … le chapelet. Ils aimaient aussi associer leurs anges gardiens.
Avant de permettre à Marie d’apparaître à Fatima, le Seigneur envoya un ange, sous l’apparence d’un jeune homme de lumière. Il n’était pas la Lumière, mais un reflet de la Lumière, chargé de préparer les enfants à recevoir le Message si merveilleux.
Un ange c’est un messager, pas une chimère, et les enfants confirmeront qu’il n’avait pas d’ailes.
On se rappelle que Marie-Madeleine arrivant au Sépulcre vit deux êtres lumineux gardant le Suaire, ils ne portaient pas non plus de plumes. Il nous suffit de savoir qu’un ange est un envoyé tout court, sans iconographie superflue.
Cet ange est venu voir les enfants trois fois, en 1916, un an avant les apparitions. Il se présente d’abord comme “ l’Ange de la Paix, priez avec moi ”, puis par trois fois, il rajoute : “ mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime ! je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, qui ne vous aiment pas ".
Il leur livra alors un message :“ les saints Cœurs de Jésus et de Marie ont sur vous des desseins de miséricorde ”. Il y a de quoi être surpris par cette pédagogie si pleine de simplicité, et pourtant si riche car elle va à l’essentiel : une prière vraiment trinitaire, un condensé de confiance, donc de Foi.
La démarche préliminaire aux apparitions, un abrégé de catéchisme, se terminera par une communion mystique. Merveilleuse conclusion que de communier au Corps et Sang du Christ, présentés par l’ange, car toute apparition de Marie, comme toute dévotion mariale, doit conduire au Christ.

Des 6 apparitions de la Vierge à Fatima, on peut retenir le message de Paix : Marie reine de la Paix n’est-ce pas d’actualité ? Quand un enfant a un souci, n’a-t-il pas recours à sa mère ?
N’hésitons donc pas à nous tourner vers elle, puisqu’il nous est précisé : " quand le moment sera venu, que les hommes doivent demander la paix à ce Cœur Immaculé, parce que Dieu la lui a confiée ”.
Jean-Paul II a peut-être dépassé tous ses prédécesseurs dans la compréhension et la mise en pratique du message de Fatima. En annonçant en 1982 sa visite au Sanctuaire, il a déclaré expressément : “ De fait, ce n’est pas seulement pour exprimer ma gratitude à Notre-Dame que je me suis rendu en pèlerinage à Fatima. Je vais aussi dans ce lieu béni, pour écouter de nouveau, au nom de l’Église entière, le message qui a résonné il y a 65 ans sur les lèvres de notre Mère commune ”.
Message de Paix, de compassion envers les pécheurs par la prière, la pénitence, la récitation quotidienne du chapelet ; en somme un rappel de pratique chrétienne de base.
Pour tenter de convaincre croyants et incroyants, la Vierge avait promis des signes dans le ciel. Des dizaines de milliers de personnes ont ainsi vu le soleil danser.
Comme tous les miracles rapportés dans l’Évangile, ces signes ne sont pas destinés à flatter notre curiosité du merveilleux, mais à fortifier notre conviction pour adhérer à l’essentie du message. “ Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles ” avait dit Jésus (Luc XXI) ; et Saint Pierre lors de la Pentecôte de prêcher la même chose : “ Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage pour vous par des prodiges, les miracles et les signes qu’il a opérés au milieu de vous … ”.

“ C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau … ” précipitons-nous comme des enfants dans les bras de notre Mère puisque son Cœur est toujours ouvert à nos attentes.

Fatima ( source wikipédia ) http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A1tima


Voir le site : Sanctuaire de Fatima

Commentaires

Fatima … ce n’est pas un secret
lundi 14 mai 2012 à 09h03 - par  Yveline

L’an dernier je suis allée à Fatima où est dressé la statut de Jean-Pol II ; j’ai été surprise d’y retrouver la même ferveur qu’à Lourdes. Bravo pour ton article.

lundi 14 mai 2012 à 19h15 - par  kerprat

dans le journal de ce lundi, on ne parle que des Portugais, c’est évidemment leur fête, mais aussi la nôtre, on n’en a pas entendu beaucoup parler en chaire, c’est pourtant une bien belle fête, et quel message !

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF