Trompettes à Pordic, dimanche 13 juin

mercredi 16 juin 2010
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

Quel bourdonnement d’insectes dans ce stade ! Ce ne sont pas des moustiques ou des chicoungougnas, mais des vuvuzelas. Etrange musique lancinante… mais respectons la culture d’autrui.

Mais à Pordic, c’est d’autres trompettes qui ont charmé les auditeurs. Quelle sonorité et quelle virtuosité sous les voutes de cette église bien rénovée. Les quatre cuivres ont interprété des œuvres modernes américaines et irlandaises aux accents inhabituels en notre église. Voici d’ailleurs un extrait, « The Saint’s allelujah » de Guy Berrier, où on retrouve le final de Haendel !

Cela faisait penser à Josué arrivant aux portes de la Terre Promise devant Jéricho, forteresse imprenable… les combattants se trouvant incapables de parvenir à conquérir la ville, Josué, n’ayant rien à perdre, envoie la fanfare des Hébreux faire le tour des remparts en jouant de la trompette. Au bout de sept tours, les murailles s’écroulèrent et les Hébreux entrèrent dans la ville.

En attendant la trompette du jugement dernier,
l’Apocalypse nous annonce sept trompettes (Apocalypse de Saint Jean VIII 1) :
Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données
Alors écoutons les trompettes d’Aida :


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF