Pas si ordinaire que celà !

lundi 4 juin 2012
par  Loïc LE QUELLEC (abbé)
popularité : 1%

En célébrant la fête de la Pentecôte, nous avons quitté le temps pascal et nous avons repris le cours de ce que la liturgie appelle le « Temps Ordinaire ».

En aucun cas, le temps ordinaire de la vie de l’Église n’est synonyme de routine ou de train-train répétitif et sans relief. Les dimanches qui suivent la la Pentecôte nous le rappellent à leur manière. En fêtant la Sainte Trinité et le Corps et le Sang du Seigneur, nous disons en effet que dans notre histoire et dans notre quotidien nous sommes appelés à vivre une relation particulière à Dieu et à ceux qui nous entourent.

La fête de la Trinité nous invite à célébrer l’amour éternel du Dieu Père qui se donne aux hommes par son Fils dans l’Esprit. Durant les fêtes du Temps pascal, nous avons reconnu que l’amour de Dieu est à ce point puissant, que Dieu en Jésus Christ, son Fils, a traversé la mort pour nous donner sa propre vie. Dieu est entré en relation avec les hommes. Il a fait de nous ses enfants et nous invite à vivre en frères et sœurs les uns des autres. Dire que Dieu est Père, comme nous le faisons quotidiennement dans notre prière en reprenant la prière que le Christ nous a enseignée, c’est reconnaître l’amour éternel de Dieu qui transfigure nos relations avec ceux qui nous entourent.
Nous sommes appelés à former une même famille, celle des enfants de Dieu. C’est au quotidien que nous sommes appelés à être attentifs à celles et ceux que Dieu nous confie comme nos frères et sœurs dans le Christ. Notre foi en la Trinité nous pousse à nous engager à construire cette fraternité que Dieu veut pour l’homme comme un chemin de paix et de joie.

La fête du Corps et du Sang du Seigneur, qui nous rappelle la grande fête du Jeudi Saint qui nous a fait entrer dans la fête de Pâque, nous invite, en célébrant celui qui se donne totalement « pour nous et pour la multitude », à « faire cela en mémoire de lui. » Nous sommes, invités à notre tour, au quotidien, à prendre la tenue de serviteur, comme le Christ afin de donner notre vie à ceux que nous cherchons à aimer.

Chaque jour et plus particulièrement chaque dimanche, la Parole de Dieu nous redit l’Amour originel de Dieu qui nous invite à être original au quotidien pour inventer les chemins de la fraternité qui expriment notre filiation à Dieu. Chaque dimanche, unis à tous nos frères et sœurs, nous confessons notre foi. Nous reconnaissons que Dieu est Père, Fils et Saint Esprit, foyer brûlant d’amour pour notre humanité. Chaque dimanche dans l’Eucharistie nous entendons un appel à entrer dans la logique de l’amour de Dieu en recevant des forces neuves. Comment le Temps Ordinaire de la vie de l’Église, pourrait-il être alors ordinaire et routinier, alors même que nous avons reçu une mission en recevant l’Esprit Saint : être les témoins inventifs et audacieux de Jésus Christ ?

Oui, frères et sœurs, le temps ordinaire de la vie de l’Église, c’est le temps du quotidien où Dieu ne cesse de s’adresser et de se donner à nous, pour que nous annoncions l’extraordinaire : Dieu a rejoint tout homme et lui a donné sa vie, il invite notre humanité à entrer dans sa dynamique pour que l’homme vive et grandisse jusqu’en Dieu ! N’ayons donc pas peur :
« soyons des témoins fidèles et inventifs de l’amour toujours nouveau et éternel de Dieu ! »


Commentaires

Pas si ordinaire que celà !
mardi 5 juin 2012 à 12h58 - par  chevalier Marion

bonjour loic
merci beaucoup de mettre un article
pas si ordinaire que celà
bisous
Marion

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF