L’Evangile du Dimanche 5 Août 2012

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 1%

Dix-huitième du Temps ordinaire
Au peuple révolté en marche dans le désert, Dieu donne la manne pour qu’il reconnaisse sa tendresse et reprenne confiance en celui qui les conduit ( Ex 16, 2…15 ). Aux foules qui ont faim de signes et de prodiges, Jésus offre sa vie comme du pain, un pain donné par Dieu. La manne sauvait Israel. Le pain qu’est Jésus est donné pour la vie du monde « (Jn 6, 24-35).
La foule demande ce qu’il faut faire « pour travailler aux œuvres de Dieu ». _ Il n’est que de croire en ce don de Dieu qu’est le Fils de l’homme, il n’est que de venir vers Lui ; voilà l’œuvre unique nécessaire pour vivre, répond Jésus : « celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim, celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif ». Ainsi, croire c’est venir vers le Christ, c’est bouger, se déplacer, faire du neuf dans sa vie, pour avancer vers la source.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6,24-35

La foule s’était aperçue que Jésus n’était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.
L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit : «  Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés.
Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte
 »
Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
Jésus leur répondit : «  L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé  »
Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel
 »
Jésus leur répondit : «  Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde
 »
Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous de ce pain-là, toujours  »
Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif  »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF