L’Evangile du Dimanche 9 septembre 2012


Vingt-troisième dimanche du Temps ordinaire
Isaïe annonçait de la part du Dieu Sauveur, un monde nouveau, recréé ( Is35, 4-7 ). En voici les signes : les oreilles et les yeux s’ouvrent, les langues se délient. Alors, la communication et le vivre ensemble redeviennent possible … Jésus réalise ce projet de salut. Avec ses doigts et sa salive il remodèle en quelque sorte les oreilles et la langue d’un homme ( Mc 7, 31-37 ) : Ouvre-toi ! « dit-il, comme s’il demandait à cet homme de faire sauter tous ses verrous. Celui-ci entend personnellement la parole qui le sauve, le recrée. Les foules s’émerveillent, avec quelque chose du regard du créateur au premier jour : » Dieu vit que cela était bon ! ". Aujourd’hui, le Christ continue par son Esprit, à ouvrir nos yeux et nos oreilles. Le voulons-nous ? Alors, nous nous laisserons atteindre par les événements, la parole et les cris du monde ; alors nous pourrons à notre tour poser des gestes de recréation.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,31-37

Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s’ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement.
Alors Jésus leur recommanda de n’en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient.
Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu’il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets  »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Voir le site : Evangile du dimanche commenté

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF