L’Evangile du dimanche 21 octobre 2012


Vingt-neuvième dimanche ordinaire
Is 53, 10-11 ; Ps 32 ; He 4, 14-16 ; Mc 10, 35-45
Jésus vient d’annoncer qu’il va être condamné, humilié, mis à mort. Jacques et Jean, qui ont pourtant tout quitté pour le suivre, ne comprennent pas. Jésus, pensent-ils, monte vers Jérusalem et va prendre le pouvoir. Eux veulent réserver des places, les meilleures, ils sont d’ailleurs conscients de leurs mérites « nous pouvons ! »
Le pouvoir de Jésus est un service sur le chemin de l’amour. Il est serviteur en donnant sa vie.
L’évangéliste racontera qui est à droite et à gauche de Jésus sur la croix : deux bandits. Les disciples alors auront fui. A la lumière de la résurrection, Jacques et Jean comprendront les choix de Jésus, lui qui a donné sa vie « en rançon « , c’est à dire en payant de sa personne pour que tous les hommes puissent connaître une libération complète. Beaucoup de chrétiens aujourd’hui ont compris à leur tour ce que signifie pouvoir et service à la manière du Christ et en sont d’humbles témoins près de nous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,35-45

Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, nous voudrions que tu exauces notre demande ».
Il leur dit : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ?  »
Ils lui répondirent : « Accorde-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire ».
Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire, recevoir le baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui disaient : « Nous le pouvons ». Il répond : « La coupe que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel je vais être plongé, vous le recevrez.
Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder, il y a ceux pour qui ces places sont préparées
 ».
Les dix autres avaient entendu, et ils s’indignaient contre Jacques et Jean.
Jésus les appelle et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations païennes commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur.
Celui qui veut être le premier sera l’esclave de tous :
car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude
 ».

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile du dimancheAccordes nous de siéger à ta droite et à ta gauche (Mc 10, 35-45)

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF